Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   17-07-2018   by Ian Bickis, La Presse canadienne

La fin des rabais sur les VÉ en Ontario nuira aux ventes


La décision du premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, d’annuler les rabais pour les véhicules électriques dans la province devrait avoir un effet d’entraînement sur les ventes.

David Adams, président de l’association des Constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada, a déclaré vendredi dernier que l’expérience montre que les ventes de véhicules électriques subissent un contrecoup lorsque les subventions sont supprimées, par exemple lorsque la Colombie-Britannique a arrêté puis redémarré son programme.

«Quand ils ont annulé le programme, les ventes ont chuté de façon spectaculaire, et puis quand ils l’ont rétabli, les ventes sont remontées. C’est le même schéma que nous avons vu dans d’autres juridictions au niveau international», a-t-il déclaré.

Les clients cherchent généralement une sorte d’aide pour surmonter le coût supplémentaire des véhicules électriques, a déclaré M. Adams.

«La réalité est que sans une sorte d’encouragement pour combler ce différentiel de prix entre un véhicule à moteur à combustion interne régulier et les véhicules électriques ou à hydrogène plus chers, les consommateurs ne les achètent pas dans les mêmes chiffres.»

Le programme ontarien offrait jusqu’à 14 000 $ aux acheteurs, mais le nouveau gouvernement Ford a annulé le rabais – en plus du programme de plafonnement et d’échange qui l’a financé – dans le but de réduire les prix de l’essence.

Les demandes seront honorées pour les véhicules en commande par l’intermédiaire d’un concessionnaire, mais ils doivent avoir été livrés et enregistrés avant le 10 septembre. M. Adams a affirmé que cela apparaissait comme un échéancier serré pour certaines commandes, et son organisation va pousser pour l’étendre.

«L’écart est beaucoup plus mince que par le passé, mais il y a toujours un écart, et c’est pourquoi les incitations ont encore un rôle à jouer.»

– Matt Stevens, FleetCarma

 

Les clients qui ont commandé le véhicule électrique Tesla Model 3 disent qu’ils ont perdu la période de grâce, même s’ils ont faits des dépôts non remboursables, parce que l’entreprise vend des véhicules directement aux clients plutôt que par l’intermédiaire d’un concessionnaire.

Garder les remises en place pour quelques années de plus aurait été utile, mais cela n’arrêtera pas la transition vers les véhicules électriques, a déclaré le PDG de FleetCarma, Matt Stevens, dont le groupe préconise l’adoption des véhicules électriques.

Selon lui, l’écart de prix entre les véhicules électriques et ceux basés sur les moteurs à combustion est en baisse, mais les rabais ont été utiles pour accélérer la croissance des ventes.

«L’écart est beaucoup plus mince que par le passé, mais il y a toujours un écart, et c’est pourquoi les incitations ont encore un rôle à jouer.»

Selon les données compilées par FleetCarma, 7 477 véhicules électriques hybrides rechargeables et rechargeables ont été vendus en Ontario l’an dernier, en hausse de 120% par rapport à 2016, année où des rabais ont été accordés.

Le gouvernement de l’Ontario a également annulé un programme d’encouragement pour les bornes de recharge pour véhicules électriques qui offrait jusqu’à 1 000 $ en compensation.

La Colombie-Britannique et le Québec, où les ventes ont été estimées à 3 270 et à 7 194 respectivement en 2017, ont toujours des mesures incitatives en place. Le Québec a également pour mandat d’augmenter de 10% les ventes de véhicules neufs à zéro émission d’ici 2025.

Le programme de l’Ontario avait été critiqué pour subventionner des voitures coûteuses, mais les avantages environnementaux de l’utilisation accrue de véhicules électriques se sont répandus, a déclaré M. Stevens.

«De l’avis général, il existe un large intérêt social pour nous aider à faire la transition vers les véhicules électriques plus rapidement.»

La plupart des pays du G7 ont un certain niveau d’encouragement au fédéral pour les véhicules électriques, ce qui fait du Canada une sorte d’exception au niveau national, a-t-il affirmé.

Les ventes totales de véhicules au Canada ont augmenté de 4,8% pour atteindre un sommet de 2,08 millions l’an dernier. En décembre, les véhicules électriques représentaient 1,4% de toutes les ventes.

Il y avait près de 48 000 véhicules électriques sur les routes du Canada l’année dernière, comparativement à 29 000 en 2016.


Imprimer cette page



connexes


1 commentaire » for La fin des rabais sur les VÉ en Ontario nuira aux ventes
  1. JE SOUHAITE LE RÉTABLISSEMENT DU PROGRAME POUR L’AUTO ELECTRIQUE EN ONTARIO CECI EST TRÈS IMPORTANT POUR L’AVENIR DU CANADA POUR L’ÉLECTRIFICATION

Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*