Une nouvelle étude révèle que la pénurie de techniciens continue de s’aggraver