Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   18-08-2006   by Technologie

Un ¿il sur le futur


Faut-il absolument qu’une voiture électrique ait une gueule granola et qu’elle soit lente comme une trottinette? Au moins trois manufacturiers nous prouvent que non.

La nouvelle GEO EV II, disponible depuis peu à Vancouver, fait 120 km/h sur un maximum de 300 km de distance. C’est une coquille d’aluminium sur une plate forme d’alliage en acier. Elle est mue par un moteur hyper efficace alimenté par la nouvelle technologie de piles ioniques polymériques au lithium.

De son côté, Tesla Motors, de Califormie, nous propose son Roadster tout aluminium doté d’un système de gestion de l’énergie unique au monde qui pèse 1000 lb, toujours avec la technologie ion-lithium refroidie par liquide. Des senseurs communiquent avec une douzaine de systèmes de contrôles pour optimiser la gestion de l’énergie motrice. Le moteur de 250 X 350 mm peut tourner de 2000 à 12 000 rpm avec assez d’énergie pour allumer 2000 ampoules.

Avec son nouvel hybride branchable, Toyota arrivait en force le mois dernier avec une technologie révolutionnaire qui vous permettra désormais de brancher l’auto dans une prise standard pendant la nuit pour charger un moteur électrique qui roulera ensuite quelques centaines de kilomètres avant d’avoir besoin du moteur à essence d’appoint. C’est un grand pas en avant pour la catégorie des « hybrides » qui risquerait autrement d’être totalement éclipsée par les diesels hautes performances qui s’annoncent sur notre marché. Ce sont des « 100 milles au gallon » qu’on prévoit de la sorte. L’idée, c’est que bien des gens conduisent moins de 60 km par jour, surtout en ville où un moteur électrique dort à l’arrêt, et n’auraient ainjsi pas besoin du moteur à essence le plus clair du temps. De plus, le rechargement se ferait en dehors des grandes périodes de demande d’électricité, la nuit. On peut apparemment d’ores et déjà transformer les Toyota Prius en « pluggin » pour 12 à 15 000 $.

Les autres constructeurs, Daimler-Chrysler en tête, avec déjà un modèle de camionnette de service, lorgnent activement vers ce compromis logique.


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*