Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   26-12-2017   by Nathalie Savaria

Toyota étudiera comment les conducteurs réagissent à la nouvelle technologie des véhicules


Les projets de recherche de Toyota cherchent à savoir si les conducteurs s’adaptent correctement à un flux constant de nouvelles technologies mises à leur disposition dans les véhicules.

Il est facile en regardant autour de soi de percevoir la présence croissante de la technologie dans les véhicules d’aujourd’hui. Mais comment les conducteurs réagissent-ils à ce flux constant de nouvelles technologies ?

Toyota tentera de comprendre la situation. Le Collaborative Safety Research Center (Centre collaboratif de recherche sur la sécurité), mis sur pied par le constructeur automobile nippon, étudiera l’acceptation par la société des véhicules connectés et des technologies automatisées. La société entreprendra cinq projets de recherche afin de mieux comprendre comment les conducteurs utilisent et répondent aux technologies émergentes qui forment la base des voitures autonomes, y compris les systèmes automatisés d’assistance au conducteur.

Selon Toyota, la grande promesse de la nouvelle technologie contribuera à améliorer la sécurité routière, mais le constructeur s’interroge sur l’interaction du conducteur avec ces systèmes et sur la façon avec laquelle celui-ci peut apprendre à utiliser ces outils en toute sécurité.

Parmi les cinq projets de recherche, quatre seront axés sur l’acceptation sociale et chercheront à mieux comprendre comment la technologie est utilisée. Grâce aux données recueillies, Toyota espère trouver des moyens de favoriser une meilleure intégration, de stimuler le développement de comportements de conduite plus sécuritaires et de trouver des contre-mesures potentielles aux comportements à risque.

« Le développement de technologies automobiles évoluées peut progresser plus rapidement que la capacité de certaines personnes à comprendre pleinement leurs possibilités, et il est important d’identifier comment les conducteurs comprennent réellement et utilisent ces systèmes émergents, a déclaré Chuck Gulash, directeur du Collaborative Safety Research Center. En travaillant avec nos partenaires et en partageant ouvertement nos idées avec les communautés de l’automobile, du gouvernement, des ONG et de la technologie, nous croyons que nous pouvons faire progresser l’acceptation par la société de ces technologies nouvelles et prometteuses. »

Toyota s’associera à l’Université George Mason en Virginie, au Rockville Institute du Maryland, à l’Université de Washington, à l’Institut de recherche sur les transports de l’Université du Michigan et à l’Université d’État de San Francisco pour les projets. Les partenaires partageront leurs résultats dans le but d’accélérer la recherche. Les résultats seront rendus publics, a noté Toyota.

Le Collaborative Safety Research Center de Toyota a été lancé en 2011 et s’est associé à 26 universités dans le cadre de plus de 60 projets liés à la sécurité automobile.

 


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*