Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   12-10-2018   by Adam Malik

Statistiquement, le pilote automatique de Tesla surpasse le conducteur humain


Un capteur du pilote automatique de Tesla sur le montant latéral du véhicule

Selon les données publiées dans le premier rapport trimestriel sur la sécurité de ses véhicules autonomes, Tesla a déclaré avoir enregistré un accident pour chaque 3,34 millions de kilomètres parcourus lorsque le pilote automatique était en fonction. Ce qui constitue un résultat bien meilleur que celui compilé pour les conducteurs humains.

Les données les plus récentes de la National Highway Traffic Safety Administration recensent un accident de voiture par 492 000 milles parcourus aux États-Unis sans assistance autonome.

Dans les voitures Tesla dans lesquelles le pilote automatique n’a pas été actionné, la société a déclaré avoir enregistré un accident ou une catastrophe tous les 1,92 million de milles.

Tout accident impliquant un véhicule Tesla autonome est l’objet d’une couverture médiatique intensive en raison de la fascination suscitée par la convergence de la technologie et de l’homme, ainsi que par son président, Elon Musk.

Cette couverture médiatique provoque toujours l’ire de M. Musk.

Après une collision entre une Model S et un camion incendie ce printemps en Utah, M. Musk a tweeté :

«C’est super fou qu’un accident avec une Tesla ayant entraîné une fracture de la cheville fasse la une des journaux alors près de 40 000 personnes décédées des suites d’une accident de la route au cours de l’année écoulée n’ont pratiquement reçu aucune couverture.»

Tesla annonce qu’elle va maintenant commencer à publier les données sur les accidents chaque trimestre.

Récemment, Tesla a mis un frein au déploiement des fonctionnalités autonomes de son dernier logiciel, appelé «Version 9».

Le logiciel est conçu pour permettre à une technologie autonome de prendre le contrôle d’un véhicule, de dépasser des voitures sur les autoroutes, ainsi que de gérer les entrées et les sorties des autoroutes.

Elon Musk a déclaré dans un tweet que le logiciel est en train d’être distribué largement, mais que les fonctionnalités du pilote automatique seront soumises à quelques tests supplémentaires.

«Il est extrêmement difficile de parvenir à une solution générale de conduite autonome qui fonctionne bien partout», a tweeté M. Musk.


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*