Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   26-01-2018   by Ross Marowits, The Canadian Press

Magna augmente ses investissements dans l’électrification et l’autonomie des véhicules


Magna International Inc. augmente son pari sur les véhicules électriques et autonomes en investissant davantage dans ces domaines en prévision de rendements à long terme, a récemment déclaré son chef de la direction.

« À l’heure où des changements sans précédent surviennent dans l’industrie, nous croyons que Magna est particulièrement bien placée pour capitaliser sur les principales tendances, notamment l’allègement des véhicules, l’électrification, l’autonomie et de nouvelles solutions de mobilité pour l’avenir, a déclaré Donald Walker à des analystes à la Deutsche Bank 2018 Global Auto Industry Conference à Detroit.

L’entreprise d’Aurora, en Ontario, anticipe une forte croissance des véhicules électriques hybrides au cours des 10 à 12 prochaines années.

Alors que les véhicules entièrement électriques gagneront des parts de marché, 94 % de tous les véhicules devraient être propulsés par le moteur à combustion interne en 2025, a-t-il ajouté.

Selon Magna, les véhicules électriques ne représenteront que 6 % du marché mondial en 2025 et 13 % en 2030.

Bien que ses autres produits ne seront pas touchés par le passage à l’électrification, M. Walker a indiqué que des investissements accrus non spécifiés dans l’électrification positionneraient le groupe motopropulseur de l’entreprise pour toute technologie qui gagne en importance.

« Comme pour l’électrification, nous augmentons notre investissement dans l’autonomie et, bien que le niveau 5 soit encore loin, nous pensons qu’il s’agit d’un secteur vraiment intéressant et à croissance rapide.

– Donald Walker, Magna

Magna accroît également sa présence en Asie grâce à un partenariat commercial en Chine avec Hasco (Huayu Automotive Systems Co.) afin d’étendre les offres du groupe motopropulseur électrique dans le pays.

En ce qui a trait aux véhicules autonomes, M. Walker a déclaré que Magna y investit davantage, même si une autonomie totale ne se concrétisera pas avant bien des années.

« Comme pour l’électrification, nous augmentons notre investissement dans l’autonomie et, bien que le niveau 5 soit encore loin, nous pensons qu’il s’agit d’un secteur vraiment intéressant et à croissance rapide », a-t-il déclaré.

Les véhicules autonomes sont classés entre zéro et cinq, le niveau cinq représentant le plus haut niveau de conduite autonome.

Magna a récemment lancé sa plateforme de conduite autonome Max 4 et a rejoint BMW, Mobileye et la plateforme Intel pour développer une technologie de conduite autonome.

Elle s’attend à ce que seulement 1 % des véhicules atteignent l’autonomie de niveau 5 en 2025, pour atteindre 7 % cinq ans plus tard. L’autonomie de niveau 4 passera de 3 % en 2025 à 23 % en 2030.

« Nous ne pensons pas que ce soit un marché énorme pour l’instant ou dans un proche avenir », a déclaré M. Walker.

Il a ajouté que l’entreprise investissait dans ce domaine parce que les clients impliqués dans des niveaux d’autonomie inférieurs souhaitent que Magna offre des niveaux plus élevés d’autonomie afin de pouvoir intégrer ces solutions.

Les commentaires ont afflué lorsque Magna a publié ses prévisions jusqu’en 2020. Elle s’attend à engranger 2,3 milliards de dollars à 2,5 milliards de dollars cette année.

L’entreprise de pièces automobiles a déclaré qu’elle s’attendait à ce que les ventes totalisent entre 39,3 milliards de dollars et 41,5 milliards de dollars cette année. Les ventes devraient atteindre 42,7 milliards de dollars, puis 45,7 milliards de dollars en 2020.

Les dépenses en immobilisations devraient atteindre environ 1,8 milliard de dollars cette année.

Magna a également déclaré que la production de véhicules légers en Amérique du Nord augmenterait légèrement à 17,4 millions en 2018 et resterait à ce niveau jusqu’en 2020.

La production de véhicules légers en Europe était estimée à 22,3 millions.

David Tyerman, de Cormark Securities, a déclaré que les prévisions pour 2018 étaient « décevantes », mais les prévisions pour 2020 suggèrent que le potentiel à long terme de Magna correspond à ses attentes.

Avec plus de 163 000 employés, Magna est l’un des plus grands fournisseurs automobiles du monde.

 


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*