Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   11-06-2019   by Allan Janssen

La MEMA se félicite de la suspension des tarifs douaniers pour le Mexique


La Motor & Equipment Manufacturers Association (MEMA) se félicite de la décision du président américain Donald Trump de ne pas imposer de tarifs douaniers sur toutes les marchandises en provenance du Mexique et à destination des États-Unis

« Nous sommes heureux qu’il ait entendu les fournisseurs de pièces pour véhicules automobiles, qui représentent le plus grand secteur d’emplois dans le secteur manufacturier aux États-Unis, et qu’il ait compris que les tarifs douaniers nuiraient aux entreprises et aux consommateurs américains », peut-on lire dans une déclaration de la MEMA.

« Notre industrie dépend d’une chaîne logistique nord-américaine dynamique et en santé, et le Mexique est un partenaire commercial essentiel. En 2018, le commerce bilatéral de pièces automobiles avec le Mexique s’élevait à 93 milliards de dollars – ou à 255 millions de dollars de marchandises par jour. Il est essentiel que la confiance et la stabilité dans cette chaîne logistique restent en place », déclare le communiqué de la MEMA.

« La MEMA demande instamment à l’administration Trump de mettre de côté la menace de ces tarifs et d’autres, et de reprendre ses activités avec le Congrès pour ratifier l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM). »

Bill Hanvey, président et directeur général de l’Auto Care Association, située aux États-Unis, a également exprimé son soulagement en apprenant que de nouveaux tarifs douaniers ne seraient pas imposés sur les importations en provenance du Mexique.

« Le Mexique est le principal partenaire commercial des États-Unis en matière de pièces automobiles, avec plus de 55 milliards de dollars importés en 2017, a-t-il déclaré. Les entreprises américaines bénéficient d’un accès largement exempt de tarifs douaniers au marché du travail mexicain pour certaines étapes importantes de la chaîne logistique. Un nouveau tarif aurait entraîné une hausse des prix pour les consommateurs américains et des pertes d’emploi pour les entreprises américaines. L’association continuera à travailler avec l’administration et le Congrès pour garantir un accès ouvert à long terme aux partenaires commerciaux américains comme le Mexique. »


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*