Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   07-06-2019   by Nathalie Savaria

Selon le BAC, 75 % des conducteurs sont distraits au volant


Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) a dévoilé récemment les résultats d’un sondage* sur la distraction au volant.

Ainsi, 75 % des conducteurs sondés déclarent avoir été distraits au volant au cours des 6 derniers mois.

Téléphoner, texter, manger, boire, se maquiller ou encore écouter de la musique, voilà autant d’activités qui détournent l’attention du conducteur et qui constituent une source de distraction.

Or, au cours des 6 derniers mois, les conducteurs interrogés ont déclaré avoir, et ce, à plusieurs reprises : mangé ou bu (55 %), fait des appels (39 %) et texté (11 %).

Parmi ces conducteurs qui ont admis avoir été distraits, le sous-groupe des 35 à 44 ans était surreprésenté (87 %), comparativement à 75 % pour l’ensemble des répondants, note le BAC.

Même si 90 % des conducteurs savent que les accidents causés en raison de la distraction peuvent faire augmenter les primes d’assurance automobile, « cela ne décourage pas les comportements à risque et la distraction au volant », souligne Anne Morin, responsable des affaires publiques du BAC.

En plus du sondage, le BAC vient de lancer une campagne sur la distraction au volant pour sensibiliser les conducteurs aux bons comportements à adopter en conduisant.

« Nous avons décidé d’aborder ce sujet par une approche émouvante avec une pointe d’humour. Nous espérons que la campagne touchera les conducteurs, mais aussi les passagers qui ont aussi leur rôle à jouer car la distraction au volant est l’affaire de tous », explique Anne Morin.

* Sondage mené par SOM inc. pour le compte du Bureau d’assurance du Canada (BAC) en 2019.


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*