Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   18-07-2019   by Nathalie Savaria

L’industrie se rallie autour d’une étude d’impact du numérique


Les membres du comité de consultation du projet. Présents sur la photo (de gauche à droite): Patrick Saint-Pierre (AIA), Jacques Maheux (CAA-Québec), Nathalie Ruest (CSMO-Auto), Meiyun Wu (CRIMT), Danielle Le Chasseur (CSMO-Auto), Mathieu Dupuis (CRIMT), Patrice Lemire (CPA Québec), Christian Caza (ACVLQ). Absents sur la photo : Lucie Allard (CCAQ), Manon Tremblay (CLE Haut-Richelieu), Grégor Murray (CRIMT), Dany Caron(SNEG-CSD), Luc Filion (CCPQ), André Royer (MEES). (Photo CSMO-Auto)

Alors que l’industrie assiste à un foisonnement rapide d’innovations technologiques afin de rendre les véhicules plus électriques, plus autonomes et moins polluants, de nombreux défis apparaissent.

C’est dans ce contexte que le CSMO-Auto entreprend une étude d’impact du numérique, en collaboration avec la Chaire de recherche du Canada (CRC) et le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT).

L’étude vise à répondre à la question suivante : Quels sont les impacts du numérique sur le développement des compétences des travailleurs de l’industrie des services automobiles?

Les principaux objectifs de l’étude sont les suivants :

  • Sensibiliser les intervenants directs et indirects de l’industrie sur les enjeux de compétences en lien avec le numérique.
  • Documenter le degré de transformation technologique des différents métiers.
  • Identifier les métiers à risques.
  • Cibler les besoins de compétences actuelles et à venir.
  • Intervenir sur l’offre de formation pour favoriser l’adéquation formation-emploi.
  • Réaliser une étude comparative internationale.
  • Assurer une meilleure compréhension des besoins de formation.
  • Promouvoir les métiers en fonction des compétences recherchées.

Pour récolter les données sur l’impact du numérique, le groupe de recherche procédera à des entretiens exploratoires, à des études de cas, à des diagnostics et à des portraits détaillés.

Entreprises, travailleurs, réseau d’enseignement, associations de l’industrie, bannières de l’industrie et autres acteurs de la formation dans l’industrie seront sollicités pour participer à cette étude.

Ce projet d’étude bénéficie d’une subvention du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et d’une participation financière du CRIMT et de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD).

Plusieurs partenaires, dont les associations patronales et syndicales du secteur, les comités paritaires (CPA), le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) et le Centre local d’emploi du Haut-Richelieu, prennent aussi part au projet.

Un comité de consultation a été créé afin de suivre les différentes étapes du projet.

Ce comité est constitué des partenaires de l’industrie suivants : Patrick Saint-Pierre – AIA, Christian Caza – ACVLQ, Jacques Maheux – CAA-Québec, Lucie Allard – CCAQ, Luc Fillion – CCPQ, Manon Tremblay – CLE Haut-Richelieu, Patrice Lemire – CPA Québec, Meiyun Wu, Mathieu Dupuis et Grégor Murray – CRIMT, Dany Caron – SNEG-CSD, André Royer – MÉES ainsi que Nathalie Ruest et Danielle Le Chasseur – CSMO-Auto.

L’étude, qui s’échelonnera jusqu’en décembre 2020, est actuellement à la phase 1, qui consiste en une cueillette d’information dans le réseau.


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*