Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   05-07-2019   by Nathalie Savaria

Le CSMO-Auto publie les résultats d’une étude sur la main-d’œuvre immigrante


Le CSMO-Auto vient de publier les résultats d’une étude sur les besoins et les obstacles de la main-d’oeuvre immigrante et des employeurs de l’industrie des services automobiles.

Pour réaliser cette étude, l’organisme a mandaté le groupe-conseil Solertia spécialisé en gestion des ressources humaines.

Au total, 394 employeurs et 263 travailleurs immigrants du secteur des services automobiles ont pris part à l’étude. Celle-ci a été réalisée au moyen d’un sondage en ligne, d’entrevues téléphoniques et d’un groupe de discussion.

Constats

L’étude a permis de dégager trois principaux constats :

  • La  nécessité de créer des ponts entre les employeurs et les personnes immigrantes (accès à la main-d’œuvre, aux offres d’emplois et aux programmes de soutien à l’employabilité).
  • Le besoin de sensibiliser le personnel et les employeurs à la diversité culturelle en milieu de travail et formaliser le processus d’accueil et d’intégration en entreprise.
  • Le manque de ressources (humaines, financières et de temps) des employeurs et leur méconnaissance des programmes et ressources disponibles entravent l’embauche et le maintien en emploi des personnes immigrantes.

Quelques statistiques

  • La main-d’œuvre immigrante représente 9 % des travailleurs de l’industrie des services automobiles.
  • 92 % des employeurs et 82 % des travailleurs ne connaissent pas les différents programmes d’aide pour l’embauche de personnes immigrantes.
  • Plus de 50 % des employeurs ne savent pas distinguer les différents types de statuts d’embauches de personnes immigrantes (par exemple, embauche temporaire, embauche permanente, embauche pendant les études, etc.).
  • 84 % des employeurs ne savent pas où recruter les personnes immigrantes.

« Les résultats de ce portrait permettront au CSMO-Auto d’émettre des recommandations concernant le recrutement, l’accueil, l’intégration et la rétention de la main-d’oeuvre immigrante dans l’industrie », a affirmé Nathalie Ruest, chargée de projet au CSMO-Auto et responsable de la coordination de cette étude.

Pour consulter l’étude, cliquez ici.


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*