Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   05-10-2018   by The Associated Press

Honda et GM font équipe pour développer un véhicule autonome


General Motors et Honda feront équipe pour le développement de la technologie des véhicules autonomes au moment où les grands constructeurs automobiles et les géants de la technologie se lancent dans la course au développement de la prochaine génération de transport personnel.

La société japonaise Honda Motor Co. investira 2,75 milliards de dollars dans la division du véhicule autonome de General Motors appelée GM Cruise. Les deux constructeurs automobiles travaillent déjà en partenariat sur les véhicules à pile à combustible et ont annoncé en juin qu’ils développaient des batteries pour véhicules électriques, qui sont principalement destinées au marché nord-américain.

Les entreprises ont pour objectif de construire un véhicule autonome pouvant être produit à grande échelle pour un déploiement mondial. Elles exploreront également les possibilités mondiales de déploiement commercial du réseau Cruise.

Michelle Krebs, analyste chez Autotrader, estime que le partenariat est essentiel pour le développement d’une technologie de pointe, car il nécessite d’énormes investissements qui ne promettent guère de retombées rapides.

Honda fera un investissement immédiat de 750 millions de dollars et dépensera 2 milliards de dollars sur 12 ans.

« Honda a choisi de collaborer avec Cruise et General Motors en raison de son leadership dans la technologie des véhicules autonomes et électriques et de notre vision commune d’un monde sans émissions ni collision », a déclaré Seiji Kuraishi, vice-président principal chez Honda.

En mai, la société d’investissement japonaise SoftBank a annoncé son intention de prendre une participation de 20 % dans Cruise pour 2,25 milliards de dollars. GM avait annoncé son intention d’utiliser l’injection de fonds pour déployer un service de robot-taxi dans au moins une grande ville à partir de l’année prochaine. SoftBank détient également de fortes participations dans Uber ainsi que dans la société  indienne Ola Ride Service et Didi Chuxing, la première société chinoise de service de covoiturage avec chauffeur sur application mobile.

Le constructeur GM est largement perçu comme occupant la deuxième place dans la course aux véhicules autonomes, juste derrière Waymo de Google. En mai, Waymo avait annoncé qu’il achèterait jusqu’à 62 000 mini-fourgonnettes supplémentaires à Fiat Chrysler afin de développer son service d’auto-taxi. Waymo et Fiat Chrysler ont également déclaré qu’ils discutaient de l’utilisation de la technologie Waymo dans les véhicules autonomes de Fiat-Chrysler qui seraient vendus au public.

 


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*