Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   24-12-2018   by Nathalie Savaria

Utiliser les réseaux sociaux pour accélérer les rappels sur les coussins gonflables


Capture d’écran de la page d’accueil de la plateforme Carma Project.

Une campagne unique en son genre permet actuellement aux gens de sensibiliser et d’alerter leurs amis et leur famille au sujet des coussins gonflables de Takata, tout en offrant des récompenses.

Carma Project, une plateforme technologique nouvellement créée, propose un tout premier programme communautaire conçu exclusivement pour accélérer la réponse des consommateurs aux rappels de véhicules.

La première campagne consistera en une collaboration avec Toyota Motor North America pour aider à résoudre les problèmes de rappel des coussins gonflables mortels de Takata.

Le rappel de sécurité le plus important et le plus complexe de l’histoire des États-Unis par la National Highway Traffic Safety Administration continue de toucher les véhicules construits par 19 constructeurs automobiles différents. Le rappel de plus de 70 millions de coussins gonflables est prévu d’ici la fin de 2019.

Alors que l’on recense plus d’une douzaine de décès et des centaines de blessures présumées dans l’ensemble de l’industrie, des millions de conducteurs et de passagers continuent d’être en danger.

Malgré les efforts considérables déployés par les constructeurs, tels que des lettres de rappel, des annonces d’intérêt public et des interventions des concessionnaires, la réponse des consommateurs reste inférieure aux attentes, alors qu’un coussin gonflable défectueux sur trois n’est pas encore réparé.

«Nous savons que les amis et la famille peuvent jouer un rôle déterminant dans la prise de décision en matière de sécurité, a déclaré Tom Trisdale, vice-président de la qualité des produits et du service après-vente chez Toyota Motor North America. Notre partenariat avec Carma Project est conçu pour motiver les personnes à partager des informations cruciales sur le rappel, y compris sur la manière d’obtenir la réparation gratuitement.»

Le projet Carma a été créé pour faciliter le processus d’assistance des personnes en les alertant sur les rappels sur leurs véhicules. En combinant  le bouche à oreille à une forme de jeu et de mission qui incite les individus à alerter leurs amis et leur famille, le projet Carma espère mettre Toyota en relation avec des propriétaires difficiles à atteindre et qui n’ont pas répondu au rappel Takata.

«Nous avons mis au point une solution semblable dans le secteur de la santé et nous avons constaté son efficacité, a déclaré Fabio Gratton, directeur général du Carma Project. Les entreprises ont du mal à identifier les participants aux essais cliniques, car ils sont difficiles à trouver. Mais un ami ou un membre de la famille a cette confiance, cet accès et cette influence pour s’assurer que ces personnes en apprennent davantage sur ces essais et reçoivent en fin de compte ces médicaments potentiellement salvateurs. Nous sommes convaincus que cette approche fonctionnera dans le monde de l’automobile, surtout si elle est associée à notre modèle de récompenses.»

Dans le cadre du soutien de Toyota au projet Carma, les utilisateurs peuvent obtenir des récompenses financières en s’inscrivant sur la plateforme et en partageant les informations de rappel sur les coussins gonflables Takata avec leurs amis et leur famille. Une simple photo de plaque d’immatriculation ou la saisie d’un NIV dans un outil de recherche de rappel sur le site Web de Carma Project permet aux propriétaires de Toyota, Lexus et Scion concernés de prendre immédiatement  rendez-vous pour une réparation gratuite des coussins gonflables Takata. Les personnes qui recommandent un propriétaire peuvent également gagner des récompenses financières pour chaque Toyota, Lexus ou Scion admissible qui est réparée.

«À mesure que de plus en plus de constructeurs automobiles intégreront le projet Carma, de plus en plus de récompenses s’ajouteront, ce qui permettra à notre mission d’éradiquer ce problème persistant», a expliqué M. Gratton.

 

www.CarmaProject.com


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*