Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   07-09-2016   by Elisabeth Poirier-Defoy

Test de pneus d’hiver L’automobile: D / Acceptables


Les pneus de ce groupe ne profitent pas de la technologie la plus évoluée, même que certains accusent le poids des années.

Hormis le Toyo qui se veut un produit d’entrée de gamme, tous ces pneus sont plutôt laissés pour compte et bénéficieraient d’une nouvelle génération, même si leur réputation est faite.

 

Hankook Winter i*Pike RS / i-Cept Evo 2

Comme de nombreux fabricants, les pneus d’hiver ne sont pas le point fort chez Hankook, premier manufacturier coréen, qui offre une courte liste de produits d’hiver.

Disponibles depuis quelques années, le i-Pike se débrouille assez bien dans la neige et en virage mais ne se démarque pas sur la glace.

Fait mieux sur pavé sec.

Les freinages demeurent un peu trop longs et le manque d’adhérence latérale son principal handicap.

Le i-Cept Evo 2 est dédié aux véhicules plus sportifs et les résultats ont été similaires.

 

Toyo Observe G3 ICE

Même si le Observe GSi5 est le véritable porte-étendard de la marque, Toyo a concocté le Observe G3 ICE comme produit d’entrée de gamme plus abordable.

Les performances sont acceptables tant qu’il demeure à l’intérieur de ses limites.

Les freinages et les accélérations manquent un peu de conviction mais la tenue en courbe est prévisible.

Phénomène qui se répand, ce G3 Ice est offert avec des crampons installés en usine, ce qui assurerait quelques hivers de plus à un prix intéressant.

Offert un peu partout.

 

Firestone Winterforce

Bridgestone a fait de Firestone, autrefois un grand nom, une marque de second plan. Fabriqué à Joliette, le Winterforce accuse des signes de vieillesse et profiterait d’un renouvellement. Sa semelle convient mieux à la neige profonde qu’aux routes glacées.

Le dessin des blocs peu orthodoxe est sujet à une usure inégale et il faudra faire des permutations. Il devient bruyant avec le temps.

Il sert mieux les propulsions et les VUS. Peut être muni de crampons en atelier.

Le prix n’est plus significatif.

 

BFGoodrich Winter Slalom KSI

BFGoodrich est la marque de second rang chez Michelin et se démarque avec ses produits pour les grosses berlines et les camionnettes. Le dernier Winter Slalom KSI Douceur offre une douceur de roulement dont la maison connaît le secret mais les accélérations et les freinages manquent de mordant.

Le pneu connaît des limites qu’il ne faut pas dépasser.

Il est toutefois durable, mais peut présenter des risques d’usure inégale.

Large rayon de distribution. Les prix peuvent être élevés.

 

Goodyear Nordic Winter

Le Goodyear Nordic est un pneu assemblé comme produit associé exclusif pour les magasins Canadian Tire depuis un bon moment. Hormis sa bande roulement, il procure les performances du Snowtrakker de Kelly, une marque de second tiers de Goodyear.

Le composé de gomme demeure assez rigide et fournira de loyaux services; cependant ses performances hivernales en toutes circonstances sont peu concluantes.

Dans certains exercices, le Nordic manque rapidement d’adhérence et de prévisibilité.

Le fait qu’il soit souvent en solde peut influencer mais CTC offre de meilleurs produits.

 

Pour avoir tous les détails sur chacune des catégories, cliquez sur les titres suivants:

A: Les meilleurs

B: Très haut cotés

C: Recommandables

D: Acceptables

E: Pour les petits budgets

F: Inférieurs à la moyenne

G: À éviter

H: Toutes conditions climatiques