Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   07-09-2016   by Elisabeth Poirier-Defoy

Test de pneus d’hiver L’automobile: C / Recommandables


Les pneus de cette catégorie constituent de fort bons achats mais sont un peu moins performants dans l’ensemble que ceux du groupe précédent. Plusieurs s’illustrent pour leur valeur qualité/prix.

 

Nokian Nordman 5

Nordman est la marque secondaire ou d’entrée de gamme de Nokian. Le Nordman 5 pour voitures de tourisme et VUS, offert avec ou sans crampons accuse une génération de retard sur les pneus Hakkapeliitta actuels. D’ailleurs le Nordman 7 est prévu pour 2017.

Très bonne adhérence sur route enneigée, bonne adhérence sur la glace. Durable.

Ses performances sont en-deçà des Hakkapeliittas, mais son comportement demeure prévisible en virage et au freinage. Les prix sont inférieurs aux Hakkapeliitta.

Réseau de distribution sélectif.

 

Hercules Avalanche R-G2

Hercules est un fabricant indépendant qui sous-contracte ses produits de divers fournisseurs en Chine, aux États-Unis et en Europe. Des pneus de qualité variable, sauf pour cet Avantage R-G2 qui fut une belle surprise. Hercules a négocié avec un grand fabricant européen l’assemblage sous licence de ce pneu sans crampons dans une usine en Russie.

La bande de roulement unidirectionnelle et la gomme souple procurent de bonnes capacités routières étonnantes.

Bonne durabilité prévue.

Très bon rapport qualité/prix, en fait un des meilleurs dans le marché du pneu d’hiver.

Disponible à travers un large réseau.

 

Vredestein SnowTrac 5

Rares sont les pneus qui font la promotion de leur design, mais c’est le cas chez Vredestein. Le séculaire fabricant néerlandais Vredestein, propriété de la multinationale indienne Apollo Tire, utilise les services du designer italien Giugiaro. Très chic.

La marque de prestige a un peu perdu de terrain.

Le SnowTrac 5 est conçu pour un climat européen moins sévère. Son roulement est doux, prévisible et au-dessus de la moyenne sur glace et au freinage.

Produit de qualité toujours fabriqué en Hollande.

Un produit à distribution réduite qui occupe une courte niche et qui se prête aux marques européennes de prestige.

 

Cooper Weather Master WSC / ST-2 / (SA-2)

Alors que l’intéressant SA-2 est en voie de retraite, le WSC plus performant, fabriqué au Royaume-Uni par Avon, sa branche européenne, a livré des résultats intéressants. Une fort bonne traction dans la neige profonde et des freinages convenables sur la glace.

Le WSC se comporte bien sur le sec et demeure assez silencieux sur autoroute. Les prix sont raisonnables et le produit durable.

Un détaillant peut installer des crampons qui ajouteront du mordant, plus de bruit et deux hivers de plus à la vie utile.

Le ST-2 est fabriqué à l’ancienne et il a l’air d’une autre époque, mais il fait livre la marchandise pour bien des consommateurs : bon dans la neige et limité sur la glace.

De nouveaux produits sont en développement.

 

Goodyear Ultra Grip Ice / WRT

Question de bien mêler le consommateur, il existe douze Ultra Grip, dont quatre ICE et deux pour les voitures, le régulier et le WRT, nettement supérieur. Le WRT demeure prévisible sur toutes les surfaces hivernales; muni d’une bande de roulement directionnelle assez lamellisée, il avale la neige et procure de bons freinages sur la glace.

Roulement plus nerveux, il manque de souplesse en virage sur le sec. Bonne durabilité.

Le second, à ne pas confondre, est dépourvu de technologie, atteindra plus rapidement ses limites et profiterait de crampons posés en atelier.

Le WRT est assez dispendieux comparativement au ICE régulier.

Important réseau de distribution.

 

General Altimax Arctic

À l’origine américaine et reconnue pour ses produits hors-route, la compagnie General Tire est passée dans le giron de Continental et peut ainsi profiter de la technologie provenant de Gislaved. Les épaulements carrés du Altimax Arctic assurent une adhérence intéressante dans la neige profonde, bonne sur la glace et moyenne sur route dégagée.

À considérer pour des voitures de tourisme, moins pour les sportives. Il est durable mais deviendra bruyant avec l’usure si on écarte les permutations.

Il peut être muni de crampons en atelier.

Excellent réseau de distribution. Prix intéressant.

 

Pirelli Carving Edge

Le Carving Edge de Pirelli faisait de son mieux avant l’arrivée du Ice Friction. Il accuse déjà quelques années mais il a livré la marchandise. Il s’agit d’un pneu dont les réactions sont prévisibles mais qui peut atteindre ses limites plus rapidement que d’autres.

Moyen dans la neige et sur la glace, il se veut plus urbain à cause du silence de roulement et sa conduite souple.

Cramponnable en atelier.

Assez dispendieux, si bien qu’on peut trouver un meilleur rendement pour le déboursé.

 

Dunlop Winter Maxx

Dunlop, du nom du véritable inventeur du pneumatique, voit le Winter Maxx fabriqué au Japon par le géant Sumitomo, alors qu’il est vendu dans le réseau Goodyear en Amérique. On retrouve une semelle asymétrique, de nombreuses lamelles dans les blocs et de la nanotechnologie dans le composé de gomme, typiques des produits japonais.

Les performances sont plus qu’honnêtes, surtout sur la glace, de même que son adhérence en virage.

Assez bonne vie utile. Prix intéressant pour un pneu assemblé au Japon.

 

Pour avoir tous les détails sur chacune des catégories, cliquez sur les titres suivants:

A: Les meilleurs

B: Très haut cotés

C: Recommandables

D: Acceptables

E: Pour les petits budgets

F: Inférieurs à la moyenne

G: À éviter

H: Toutes conditions climatiques