Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   10-11-2015   by Elisabeth Poirier-Defoy

Nouvelles de l’industrie


Alain Masse – Nouveau président de UAP

Genuine Parts Company (GPC) a annoncé qu’Alain Masse, Vice-président exécutif de Napa Canada, a été nommé Président de UAP inc. le 1er septembre 2015. Alain est un leader expérimenté qui a fait ses preuves quand vient le moment de livrer des résultats. Il a une vaste compréhension des affaires de UAP, ayant œuvré avec succès au sein de ses deux divisions, celle des pièces d’auto et des pièces pour véhicules lourds.

 

8_masse

JD Power – Satisfaction et fidélité

Une étude de JD Power révèle la satisfaction et la fidélité des clients qui obtiennent des services d’entretien dans des concessionnaires et des ateliers indépendants. 11 000 propriétaires canadiens de véhicules âgés entre 4 et 12 ans ont évalué le service reçu lors de leur dernière visite. En tête du classement, sur un score maximal de 1000, Lexus remporte la palme avec 809 points, suivi par les centres NAPA AUTOPRO (775 points) et par les concessionnaires Volkswagen (772 points). Les ateliers indépendants obtiennent le même résultat que la compagnie allemande, soit une 3e position.

 

Paul Hyatt au Temple de la renommée

Paul Hyatt, le président de Superior Tire, aura bientôt sa place au Temple de la renommée de la Tire Industry Association (TIA). Fier de cet honneur, il souligne que malgré qu’il soit âgé de 77 ans, il demeure actif dans l’industrie du pneu. Hyatt a été au courant de sa carrière impliqué dans diverses associations, dont Central Canada Tire Dealers Association. Selon lui, la clé du succès est l’apprentissage en continu, l’entraide et l’innovation. Il a toujours aimé prendre les devants et apprendre le plus possible sur les pneumatiques en échangeant avec des acteurs principaux de l’industrie.

 

8_hyatt

 

Scandale chez Volkswagen

Sans aucun doute, vous en entendrez parler entre les murs de votre atelier, et bien au-delà. Volkswagen a avoué avoir falsifié des données sur les émissions polluantes de certains modèles Volks et Audi muni d’un moteur diesel. En fait, la compagnie s’est fait prendre la main dans le sac alors que certaines de leurs voitures sont munies d’un logiciel qui détourne les normes d’émissions polluantes. Évidemment, la santé immédiate et la sécurité de personne ne sont mises en cause dans cette situation.

 

Les modèles-années concernés ont tous comme point commun le moteur 4 cylindres 2,0 L turbodiesel : Beetle TDI (2009-2015), Jetta TDI (2009-2015), Golf TDI (2009-2015), Passat TDI (2014-2015) et l’Audi A3 TDI (2009-2015), vendus en Amérique du Nord. Leur plus gros moteur TDI, le V6 de 3,0 L ne semble pas touché pour le moment. Les autorités estiment que ces véhicules produisent de 10 à 40 fois plus de pollution que prévue.

 

Volkswagen Canada a réagit rapidement et a cessé la vente de ces modèles en attendant le dénouement. L’aventure sera coûteuse et nuira sans aucun doute à ce géant qui a longtemps plané sur un nuage. Au total, ce sont 107 000 unités au Canada et 482 000 aux Etats-Unis qui sont concernés par cet événement, Volkswagen et Audi confondus. Il reste maintenant à voir de quelle façon les autorités agiront et répondront aux attentes de l’EPA.

 

Environnement Canada interdit formellement le logiciel installé sur ces Volks et le gouvernement pourrait imposer une amende allant jusqu’à 6 millions, peut-être un peu plus même. Aux Etats-Unis, on parle plutôt de 18 milliards de dollars.

 

8_volkswagen

 

Changement de nom chez Fisker

Le Groupe Fisker Automotive and Technology a récemment annoncé un changement de nom pour devenir simplement «Karma Automotive». Le changement de direction et de l’équipe de gestion a invité le groupe à se renommer. Le chef marketing, James Taylor, souligne «qu’il était temps de partager les changements de la compagnie». Karma Automotive veut prendre une place plus significative dans le monde de l’automobile et dans la niche des voitures de luxes.

 

Nouveau président chez Denso Amérique du Nord

Haruhiko «Hal» Kato a été nommé président des produits et services en Amérique (DPMA). Kato succède à Yoshihiko Yamada qui a pris sa retraire après 38 ans dans la compagnie. Détenant une formation d’ingénieur, Kato est dans l’équipe de Denso depuis 1986. «Je me donne comme objectif de diriger l’équipe du DPMA en travaillant sur des produits et des services de grande qualité tout en respectant les attentes de nos clients», a déclaré le nouveau président.

 

8_denso

 

Chrysler fête ses 90 ans

Fondé le 6 juin 1925 par Walter P. Chrysler, la compagnie a su évoluer à travers les différentes époques. Le fondateur a toujours voulu créer des voitures intelligentes et qui innovent pour plaire au plus large public possible. De la Chrysler Six à la Thunderbolt et en passant par la Town & Country, Chrysler a toujours voulu se démarquer et devenir une marque à l’image des Nord Américains.

 

8_chrysler

 

Le CNTA et ITAQ s’unissent pour devenir l’IVI

Le Centre national du transport avancé (CNTA) et l’Institut du transport avancé du Québec (ITAQ) se sont unis pour devenir l’Institut du véhicule innovant. Situé à Saint-Jérôme, l’IVI est constitué de 20 spécialistes qui chapeautent des projets d’électrification, de gestion d’énergie et de conduite automatisée. Unique au pays, les entreprises peuvent recourir à leur service et expertise pour développer des projets innovants dans le monde du transport à énergie alternative.

 

L’IVI est aussi un Centre collégial de transfert de technologie (CCTT) affilié au cégep de Saint-Jérôme, ce qui permet à plusieurs étudiants de concrètement appliquer leur apprentissage sur des projets réels et également en recherche.

 

«Nous avons tous les outils et toutes les ressources pour devenir un chef de file mondial en transport électrique. Il s’agit d’un premier pas essentiel pour diminuer l’empreinte carbone de nos déplacements», a déclaré M. Pierre-Karl Péladeau, député de Saint-Jérôme, présent lors de la soirée d’inauguration.

 

Parmi leur mandat, l’IVI se donne comme devoir de transférer et partager des connaissances avec des entreprises. Le Symposium Mécatronique, qui avait lieu les 29 et 30 septembre dernier, a été l’occasion idéale pour des ingénieurs de découvrir les différentes technologies, notamment offertes par Maya et Siemens, pour réduire la perte d’énergie et les vibrations et bruits nuisibles d’une voiture. Un enjeu de plus en plus commun avec les voitures électriques qui n’ont pas le «ronronnement» du moteur à carburant pour dissimuler les autres composantes. Un événement technique qui a plu aux participants. Pour plus d’informations, visitez le site web suivant : www.ivisolutions.ca

8_lion


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*