Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   01-03-2007   by lautoeditor

Les pistolets à vaporiser

Avec l'arrivée prochaine des peintures aqueuses, la majorité d'entre vous se préparent à investir temps (formation) et argent (équipement) pour convertir votre atelier et adapter votre mode d'opérations à cette technologie qui est déjà employée en Europe depuis longtemps


Parmi les équipements à modifier ou remplacer, il faudra vérifier si le débit du compresseur est suffisant, si la vélocité de l’air (circulation) de la cabine à peinture est adéquate, et se pourvoir d’un procédé de séchage et de cuisson de la peinture approprié qui respecte les spécificités de ce type de peinture. Mais dans cette chaîne de changements essentiels à effectuer, qu’en est-il des pistolets à vaporiser ?

La première chose à retenir tout au long du processus de conversion de la peinture à base de solvant pour adopter celle à base d’eau est que ce sont deux mondes différents, et que vous devrez séparer les équipements pour l’un des équipements employés pour l’autre. Il en est de même pour les pistolets à peinture, qui ont des caractéristiques différentes pour les peintures à l’eau.

Caractéristiques

* Intérieur en acier inoxydable ou en chrome anodisé (résistant à la corrosion)

* Temps d’évaporation plus constant (flash time)

* Prévient la formation d’une pellicule résiduelle

* Meilleure atomisation

* Harmonisation des couleurs améliorée

* Économie de matériel accrue

* Utilisation obligatoire de gobelets en plastique jetables (cups)

* Contrôle plus précis durant le travail

Application

Les pistolets employés pour les peintures aqueuses sont de type HVLP (High Volume Low Pressure), pour débit élevé à basse pression (±10 psi). Il faudra donc ajuster la distance de la surface à peindre (± 20cm) en fonction du jet plus homogène, plus large (23 à 29mm), et de la pulvérisation plus fine.

Comme les peintures à base d’eau ont une pigmentation plus dense, il suffira généralement d’une couche et demi (par chevauchement) pour couvrir adéquatement la surface à peindre, d’où une économie de matériel et de temps.

Nettoyage

Il est beaucoup plus difficile de nettoyer un pistolet ayant servi à l’application de peintures aqueuses, et l’utilisation d’une machine à nettoyer les pistolets est essentielle.

Un nettoyage à la main préliminaire est nécessaire, et à cette fin, des trousses comprenant brosses et fines broches calibrées sont disponibles auprès des fournisseurs. Un nettoyage en profondeur sous pression est ensuite effectué dans un compartiment étanche en employant une solution à base d’eau constamment filtrée.

La durée du temps de nettoyage, en général très courte, varie selon le métal utilisé, aluminium ou matériau composite, et il faut alors se référer au manuel d’instructions du fabricant. Question de préserver l’environnement, il est recommandé de séparer les déchets et résidus créés par l’utilisation de chaque type de peinture


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*