Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   24-09-2018   by Nathalie Savaria

Le système d’alerte d’angle mort


Nous reproduisons la chronique de notre technicien et formateur expert Ghislain Roy, publiée dans le numéro de septembre-octobre 2018 du magazine L’automobile.

De plus en plus présent dans les véhicules, le système d’alerte d’angle mort est une aide à la conduite très utile. Par contre, il est ultrasensible. Dans certains cas, le simple fait d’appuyer le parechoc arrière contre un autre objet pourrait le désajuster. Si le véhicule a été accidenté, il pourra être nécessaire d’ajuster l’angle des modules de capteur d’objet.

Avant d’aller plus loin dans les ajustements, voici quelques généralités.

Le système d’alerte d’angle mort a la capacité de détecter et de signaler la présence d’« objets d’intérêt » sur les côtés du véhicule, dans un « angle mort » spécifié. Le système est conçu afin d’alerter le conducteur, à l’aide d’un affichage visuel placé sur le rétroviseur, de la présence d’objets d’intérêt pouvant ne pas être visibles dans le rétroviseur intérieur ou les rétroviseurs extérieurs. Lorsque le système détecte un véhicule dans l’angle mort en roulant en avant, un symbole d’avertissement de teinte orange s’allume dans le rétroviseur extérieur approprié. Cela indique qu’il peut être dangereux de changer de voie.

Le système d’alerte d’angle mort est constitué des composants suivants :

  • Le module de capteur d’objet latéral gauche
  • Le module de capteur d’objet latéral droit
  • Le rétroviseur extérieur côté conducteur
  • Le rétroviseur extérieur du passager

Les modules des capteurs d’objet latéral sont situés de chaque côté du véhicule, derrière le parechoc arrière, et ne sont pas directement visibles depuis l’extérieur du véhicule. Les capteurs utilisent un radar pour déterminer la présence d’objets proches. Lorsqu’un objet est détecté dans l’angle mort, le module de capteur d’objet latéral fournit un signal sur le réseau CAN afin d’allumer l’indicateur visuel sur le rétroviseur. Chaque capteur est alimenté en tension B+ et possède une masse.

Le mauvais temps peut affecter le fonctionnement du système d’angle mort. Occasionnellement, de mauvaises interprétations entraînent le déclenchement des alarmes, et cela est pire par temps de pluie. De fortes précipitations, tout comme l’accumulation de boue, de saleté, de neige, de glace ou de neige fondante sur le parechoc arrière, peuvent complètement neutraliser le système.

Maintenant, si vous avez à revoir le positionnement des modules, l’exactitude est de mise. Le but est d’ajuster l’angle du module de façon à l’orienter dans la bonne direction. Les spécifications sont très précises.

Les étapes qui suivent vous donneront une idée globale de l’ajustement.

  • Trouver le centre avant de l’auto et installer un capteur de faisceau laser (photo 1).
  • Enlever le parechoc arrière.
  • Trouver le centre arrière de l’auto (photo 2).
  • Ajouter un laser à deux mètres à l’arrière du véhicule de manière à ce qu’il passe exactement dans le centre arrière et le centre avant de l’auto (que vous avez identifiés et marqués aux points 1 et 2). Cette ligne laser vous donnera le centre parfait du véhicule lorsqu’elle entrera en contact avec le capteur laser avant.
  • Placer la plaque d’aluminium par terre dans le centre de la ligne.
  • À l’aide de l’adaptateur, installer un deuxième laser directement sur le module. Ce laser sera dirigé vers la plaque d’aluminium (photo 3).
  • À la rencontre des deux faisceaux laser, il se formera un angle. C’est cet angle qui doit répondre exactement aux spécifications du manufacturier. Sur la photo 4, c’est un angle de 38,6 degrés.
  • Il pourra être nécessaire d’ajuster l’angle au besoin.

Photo 1

Photo 2

Photo 3

Photo 4

À noter que sans un outil approprié, il est presque impossible d’atteindre cette précision.

 


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*