Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   01-04-2005   by Denis Beaulieu

Le fameux P0401 Un code dur à décoder!


Mon essai routier ne laisse pourtant rien transpirer d’anormal.

Mon baladeur (scanner) affiche le code P0401 (egr insufficient flow – débit insuffisant du système de recirculation des gaz d’échappement).

Au mois de juillet 2003, je vous ai parlé de la rétroaction de pression différentielle (dpf : differential pressure feedfack). Je vous fournis maintenant quelques indications pour vous faciliter le diagnostic d’un problème de ce type particulier aux Ford Focus d’il y a trois ans.

D’abord, on récapitule nos connaissances avec ce diagramme illustrant la recirculation des gaz d’échappement (fig.1 : excusez l’anglais) :

Voici une méthode toute simple pour établir votre diagnostic:

* Vous observez le code P0401

* Vous installez une jauge à dépression, puis vous démarrez le moteur

* La lecture de 18 à 20 psi devrait vous confirmer la bonne étanchéité du moteur, sinon le « trouble » est ailleurs

* Vérifiez toutes les tubulures rattachées au système de recirculation des gaz d’échappement (fig. 2)

* Avec une pompe à vide, vérifiez le diaphragme de la soupape RGE. Si celle-ci maintient sa pression après que le vide ait été relâché, démarrez le moteur puis actionnez légèrement la pompe à vide. La jauge du moteur devrait commencer à osciller et le moteur devrait « caler ».

* Relâchez alors la pression : la jauge va se replacer entre 18 et 20 psi.

* Vous venez de vérifier trois choses : l’étanchéité du diaphragme, le mécanisme de la soupape et l’étanchéité du pointeau, ou « tige » (fig. 3).

* Vous devez maintenant vérifier l’étanchéité et la mobilité du solénoïde qui actionne la soupape de RGE (fig. 4)

* Si toutes les vérifications sont normales, sélectionner les modes « data stream » ou « emission » de votre baladeur. Avec la clé de contact à « on », mais le moteur éteint, vérifiez la lecture suivante : « EGR pressure » (note : l’appellation peut différer d’un scanner à l’autre). Le voltage indiqué devait se situer entre 0,2 et 1,4 volt. Dans ce cas-ci, j’ai observé une lecture de 1,85 V. La défectuosité s’avère donc provenir de la rétroaction de pression différentielle. La pièce en question (DPFE) apparaît en fig 5 et son numéro de pièce Ford, en fig. 6. On la voit posée, en place, à la fig. 7.

En résumé, il ne faut jamais sauter trop vite aux conclusions!


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*