Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   01-03-2004   by Christian Haentjens

Le dispositif de recyclage des vapeurs de carburant

L'EVAP sous la loupe


Le contrôle de diagnostic du système de recyclage des vapeurs de carburant (evaporative emission system – EVAP system) a pour but d’éviter que les vapeurs de carburant provenant du réservoir à carburant s’échappent dans l’atmosphère. Ce contrôle, effectué par le module de commande du groupe motopropulseur (Powertrain Control Module – PCM), doit être en mesure de déceler une fuite de 0,040 pouce dans le circuit de récupération et de dégazage des vapeurs de carburant.

Le système de recyclage des vapeurs de carburant du réservoir comprend un absorbeur de vapeurs de carburant (evaporative emission canister – EVAP canister), une soupape de purge de l’absorbeur de vapeurs de carburant (evaporative emission canister purge valve – EVAP canister purge valve), une soupape de ventilation de l’absorbeur de vapeurs de carburant (evaporative emission canister vent valve – EVAP canister vent valve), une soupape de capotage (rollover valve) et un capteur de pression du réservoir à carburant (Fuel Tank Pressure sensor – FTP sensor), un bouchon de réservoir étanche, un orifice de service d’émission de vapeurs de carburant (EVAP service port) et le module de commande du groupe motopropulseur.

L’absorbeur de vapeurs de carburant reçoit les vapeurs du réservoir sous l’effet de la pression de ces derniers qu’il récupère et emmagasine à partir de granules de charbon de bois jusqu’à ce que le module de commande du groupe motopropulseur détermine le moment ou les vapeurs peuvent être consumées dans le processus de combustion normal.

La soupape de purge de l’absorbeur de vapeurs de carburant permet le débit ou non des vapeurs en provenance de l’absorbeur de vapeurs de carburant vers la tubulure d’admission (intake manifold). Cette soupape normalement fermée est commandée par modulation de largeur d’impulsions sous l’effet du module de commande du groupe motopropulseur afin de commander avec précision le débit de vapeurs de carburant vers les chambres de combustion. La soupape est également ouverte pendant l’exécution du contrôle de diagnostic, permettant à la dépression (vacuum) du moteur d’exercer son vide dans le système de recyclage des vapeurs de carburant.

La soupape ventilation de l’absorbeur de vapeurs de carburant permet la ventilation d’air frais dans l’absorbeur de vapeurs de carburant. Cette soupape normalement ouverte est commandée fermée pendant l’exécution du contrôle de diagnostic, permettant de vérifier le système afin de déceler des fuites.

Le capteur de pression du réservoir à carburant mesure la différence entre la pression ou la dépression du réservoir de carburant et la pression atmosphérique. Le capteur de pression du réservoir à carburant est installé dans la partie supérieure du réservoir. Le module de commande du groupe motopropulseur fournit une tension de référence de 5 volts et une masse au capteur de pression du réservoir à carburant. Quant à lui, le capteur de pression du réservoir à carburant fournit en retour un signal de tension au module de commande du groupe motopropulseur qui peut varier entre 0,1 et 4,9 volts. Lorsque la pression du réservoir à carburant augmente, le signal de tension du capteur de pression du réservoir à carburant diminue. Lorsque la pression du réservoir à carburant diminue, la tension de pression du réservoir à carburant augmente.

Système de recyclage des vapeurs de carburant du réservoir

Lors du dégazage des vapeurs de l’absorbeur de vapeurs de carburant, le module de commande du groupe motopropulseur commande l’ouverture de la soupape de purge de l’absorbeur des vapeurs de carburant, permettant d’appliquer la dépression du moteur à l’absorbeur de vapeurs de carburant. La soupape de ventilation de l’absorbeur de vapeurs de carburant, normalement ouverte, permet à l’air frais d’être aspiré vers l’absorbeur de vapeurs de carburant lequel, en circulant à travers les granules de charbon de bois, extrait les hydrocarbures vers la tubulure d’admission afin d’être consumés pendant la combustion normale.

Le module de commande du groupe motopropulseur utilise 2 tests : le test de faible dépression et le test de perte de dépression afin d’exécuter le contrôle de diagnostic pour déterminer si le système de recyclage des vapeurs de carburant est étanche.

Les conditions préalables ou critères de validation pour l’exécution du contrôle de diagnostic comprennent: la température d’air d’admission, la température du liquide de refroidissement, la pression barométrique, la pression absolue de la tubulure d’admission, la position du papillon et le régime du moteur. De plus, il ne doit pas y avoir de code d’anomalie (Diagnostic Trouble Code – DTC) présent et la température d’air d’admission et du liquide de refroidissement doivent être pratiquement identiques à la mise en marche du diagnostic.

Le test de faible dépression a pour but de rechercher des fuites et obstructions importantes dans le système de recyclage des vapeurs de carburant. Le module de commande du groupe motopropulseur commande la fermeture de la soupape de ventilation de l’absorbeur de vapeurs de carburant et l’ouverture de la soupape de purge de l’absorbeur de vapeurs de carburant quand le moteur tourne, permettant à la dépression du moteur d’entrer dans le système de recyclage des vapeurs de carburant. Le module de commande du groupe motopropulseur surveille le signal du capteur de pression du réservoir à carburant afin de vérifier si le système peut atteindre un niveau prédéterminé de dépression dans une durée donnée. Si le module de commande du groupe motopropulseur ne détecte pas le niveau de dépression prédéterminé, un code d’anomalie P0440 sera établi.

Le test de perte de dépression a pour but de vérifier l’étanchéité du système de recyclage des vapeurs de carburant. Si un test de dépression faible réussit, le module de commande du groupe motopropulseur désactive la soupape de purge de l’absorbeur de vapeurs de carburant, rendant étanche le système de recyclage des vapeurs de carburant. Le module de commande du groupe motopropulseur vérifie la perte de dépression du système de recyclage des vapeurs de carburant en surveillant le signal du capteur de pression du réservoir à carburant afin de déceler une modification de la tension au cours d’une certaine durée. Si l’affaiblissement de la dépression est supérieur à une valeur calibrée, un code d’anomalie P0442 sera établi.

L’orifice de service d’émission de vapeurs de carburant est utilisé pour faciliter la détection de fuites dans le système de recyclage de vapeurs de carburant. Il permet d’introduire de l’azote pour mettre ledit système sous pression. Puis, l’utilisation d’un détecteur de fuite ultrasonique permet de localiser avec précision la source de la fuite.

Si le module de commande du groupe motopropulseur détermine que l’un des tests a échoué lors de deux cycles de conduite consécutifs, il enregistre alors un code d’anomalie et allume le témoin d’anomalie (Malfunction Indicator Lamp – MIL) au tableau de bord. Auparavant, les conditions préalables doivent d’abord être réussies avant qu’un parcours unique ne soit exécuté, les contrôles à parcours unique sont exécutés une seule fois pendant un parcours «ON-OFF».

Le témoin d’anomalie s’éteint après trois cycles de conduite consécutifs sans que la défaillance ne se manifeste à nouveau. Le code est effacé après 40 cycles de réchauffement consécutifs sans que la défaillance ne se manifeste à nouveau.

La détection d’un mauvais fonctionnement d’un élément, d’une fuite ou d’une fonction du dispositif de recyclage des vapeurs de carburant peut dépendre des composants suivants:

¿ le bouchon de réservoir à carburant;

¿ L’absorbeur de vapeurs de carburant;

¿ la soupape de purge de l’absorbeur de vapeurs de carburant;

¿ la soupape de ventilation de l’ab
sorbeur de vapeurs de carburant;

¿ les conduits du système de recyclage des vapeurs de carburant;

¿ les conducteurs et connecteurs électriques;

¿ le module de commande du groupe motopropulseur.

Il est recommandé, lors de l’apparition d’un code d’anomalie, de vérifier l’orifice de ventilation de la soupape de ventilation de l’absorbeur de vapeurs de carburant avant d’intervenir sur le dispositif de recyclage des vapeurs de carburant.

À ne pas manquer dans le prochain numéro: la surveillance du dispositif d’injection d’air secondaire (secondary air injection – AIR) par le module de commande du groupe motopropulseur.


Imprimer cette page



connexes


5 commentaires » for Le dispositif de recyclage des vapeurs de carburant
  1. Judis says:

    Bonjour,
    Merci pour ces explications. Novice en mécanique j’aimerais savoir Quel impact réel aura la défectuosité du circuit. ? Y aurait-il un impact sur la consommation en carburant? Cela pourrait-il endommager le moteur? J’ai un honda CRV2 de 2002 et jai le code erreur P1457(soupape de purge de reservoir, défaut du circuit).merci pour votre retour

    Cdt,

  2. KAMS says:

    BONJOUR
    Je suis propriétaire d une JEEP CHEVROLET TAHOE 2005, je constate un code d erreur P0449 .Donc un problème sur evap system d après les recherches sur internet n y connaissant rien à la mécanique. Pouvez vous me dire comment procéder pour que ce code ne s affiche plus.Merci.

  3. med says:

    Bon jour verfier le cablage d’elctrovanne canester

  4. Sandra Langdo says:

    Bonjour moi j’ai un problème avec mon auto Hyundai accent 2007 depuis quelques mois quand je vais mettre du gas dans mon auto il est dure a démarré après il est correct ya pas se problème juste quand je vais lui mettre du gas

  5. Belghouti Med says:

    Bonjour.j’ai un probleme de ralenti instable avec ma suzuki swift essence 2014.

Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*