Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   17-11-2017   by Nathalie Savaria

L’analyse de l’achalandage


Nous vous présentons en primeur un article de Karole Lauzier, vice-présidente chez VL Communications.

Connaître les comportements et les habitudes de consommation de vos clients est à la base du succès de toute entreprise.

Grâce à ces renseignements, la qualité de vos services et votre efficacité de mise en marché seront largement bonifiées. Avec certains logiciels, vous obtiendrez des données statistiques fiables de manière simple et facile, et vous pourrez produire à tout moment des rapports qui sauront répondre à vos besoins d’entrepreneur et dépeindre vos activités en détails.

Deux chapeaux, une tête !

L’analyste

Un logiciel qui peut produire des rapports précis permettra à l’analyste en vous d’identifier rapidement les activités de l’entreprise qui génèrent un fort achalandage et d’isoler les sources de profit.

Qu’il serve à produire des rapports hebdomadaires, mensuels ou annuels, ce type de logiciel vous permettra de constater rapidement des anomalies telles qu’une mauvaise gestion des aires de service et d’apporter les corrections requises.

En comparant les résultats souhaités avec ceux obtenus, il est facile de prendre des décisions comme maintenir ou suspendre une activité ou un produit n’apportant pas le profit escompté, ou de renforcer simplement celles qui connaissent un franc succès.

De plus, si votre banquier ou votre comptable a besoin d’information, vous trouverez, dans ces tableaux, un bon appui pour communiquer vos résultats ou justifier vos demandes.

L’administrateur

L’administrateur est le cerveau rationnel de l’atelier. Pour assurer son bon fonctionnement, il coordonne les activités telles que le travail à effectuer, les formations, les salaires et les commandes. Il « orchestre » les aires de service afin de bien répartir le travail. Il veille à générer un bon flux de production.

Il s’assure d’enregistrer les informations nominatives des clients et de tenir un registre des opérations quotidiennes. Cette saisie de données permettra par la suite de regrouper, de totaliser, de trier et de filtrer les chiffres pour obtenir les rapports essentiels à la survie de l’entreprise ; par exemple, le nombre de clients traités, le nombre de factures produites, les ventes moyennes par jour, les profits réalisés.

Les profits réalisés mesurent les surplus générés par les ventes. Si, à la vue de rapports précis, l’on n’est pas satisfait des résultats obtenus, on pourra augmenter les profits jusqu’au niveau souhaitable. C’est ainsi qu’à la fin d’une année financière, on réalisera une belle marge. Cela n’a rien de sorcier, et vous n’avez surtout pas besoin de gourous dans vos ateliers !

Les informations recueillies par un système informatique représentent les activités qui se déroulent dans l’entreprise. Ce système devient un véritable tableau de bord dont l’analyse produira des retombées économiques substantielles.

Ces informations permettront également de générer des listes d’envoi de publicité ou de sondage de satisfaction, si vous croyez que cela est nécessaire.

Ce que l’administrateur recherche avant tout, c’est que le client revienne. Quand il possède un bon outil pour l’aider, il fait de bonnes affaires !

karole.lauzier@vlcom.com

 

 


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*