Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   24-04-2019   by Nathalie Savaria

La rentabilité de l’atelier, un travail d’équipe !


Nous vous présentons la chronique de notre expert Richard Castonguay, coach et formateur en gestion automobile, parue dans le numéro du printemps 2019 du magazine L’automobile.

On peut juger de la rentabilité de son atelier en regardant les chiffres. Cependant, quel pourcentage du potentiel total de l’atelier cette rentabilité réalisée représente-t-elle ?

Une aire de service devrait rapporter en moyenne 325 000 $ par année. Multipliez le nombre d’aires de service par ce chiffre et vous obtiendrez approximativement le potentiel de votre atelier.

Certains diront que ces chiffres ne sont pas réalistes, et vous serez peut-être la seule personne à tenter de les atteindre.

Comment, d’une manière simple, impliquer son équipe pour réaliser le plein potentiel de l’atelier ? En maîtrisant ces trois éléments : EFFICACITÉ, PRODUCTIVITÉ et RÉTENTION.

1. L’efficacité

Dans un atelier, le responsable de l’efficacité, c’est le technicien.

Établissons une définition simple de l’efficacité : Le temps qu’un technicien met à réaliser un travail.

Votre atelier doit viser une efficacité de 125 %, c’est-à-dire que pour 1 heure travaillée par le technicien, vous devez vendre à votre client 1,25 heure. Le calcul effectué est le temps vendu divisé par le temps travaillé (1,25 ÷ 1= 125 %).

Pour ce faire, un technicien doit pouvoir compter sur le conseiller technique qui procédera à des estimations de qualité, en évaluant de façon précise le temps prévu pour exécuter les travaux.

Le technicien doit être compétent, bien outillé et partisan du travail d’équipe. De plus, il doit connaître sa performance sur le plan de l’efficacité, ou tout au moins celle de l’atelier. Dans une réunion d’équipe, des détails à ce sujet valent leur pesant d’or afin de formuler des objectifs adéquats.

2. La productivité

Dans un atelier, le responsable de la productivité, c’est le conseiller technique.

Établissons une définition simple de la productivité : Le temps durant lequel un technicien est occupé à accomplir des travaux.

Votre atelier doit viser une productivité de 90 %, c’est-à-dire que pour 8 heures de présence, le technicien doit travailler 7,2 heures (10 % de pertes de temps incontrôlables). Le calcul effectué est le temps travaillé divisé par le temps payé (7,2 ÷ 8 = 90 %).

Toujours dans l’esprit d’un travail d’équipe, le conseiller est appuyé par un technicien qui réalise des inspections de qualité afin de trouver des travaux supplémentaires.

Le conseiller doit orienter son client à partir de ses demandes. Transformer une demande de changement d’huile en une inspection saisonnière, voilà comment augmenter la productivité d’un technicien !

Le conseiller technique doit connaître les « benchmarks » ou normes de productivité de l’industrie (voir le tableau ci-dessous) pour compléter des estimations qui aideront encore une fois à viser le plein potentiel de votre atelier.

Le conseiller a son mot à dire dans les réunions d’équipe et il doit être tenu au courant des performances obtenues.

PRINCIPALES NORMES DE L’INDUSTRIE
% PRODUCTIVITÉ 90 %
% EFFICACITÉ 125 %
% PROFIT BRUT PAR FACTURE 60 %
% PROFIT PIÈCES 45-50 %
% PROFIT MAIN-D’ŒUVRE 70 %
RATIO MAIN-D’ŒUVRE/PIÈCES VENDUES 55 % pour 45 %
HEURES VENDUES/BON TRAVAIL 3
RATIO TECHNICIENS/CONSEILLERS 1,5 pour 1

 

3. La rétention

Il s’agit de la rétention de la clientèle avec qui vous devez garder un contact permanent.

À cette fin, vous devez adopter une politique d’expérience client complète qui vise l’accueil, des travaux de qualité, de futurs rendez-vous, des rappels et un suivi de qualité. Dix contacts sont nécessaires pour amorcer une relation professionnelle avec un client. Profitez de chaque contact pour vous assurer de sa fidélité.

Si vous travaillez en solo, vous aurez les résultats d’une seule personne. Augmentez vos chances d’atteindre votre potentiel en proposant des formations et en produisant des rapports de performance que vous soumettrez à votre équipe. Voilà comment obtenir un rythme de travail peu stressant, avec des heures régulières et des résultats de profit net valorisants !

 

 

 

 

 


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*