Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   06-11-2018   by Nathalie Savaria

Gestion d’atelier : les bonnes résolutions


**NOUVEAU** Nous vous présentons un nouvel article de notre collaboratrice Karole Lauzier, vice-présidente chez VL Communications.

La fin de l’année approche à grands pas… C’est le moment idéal pour faire un bilan et ajuster le tir au besoin !

QUAND TOUT VA BIEN…

On continue ! On ne fait aucun changement majeur, mais on prend des notes ! Quels techniciens ont participé à ce bilan positif ? Quelles sont leurs meilleures actions ? Quelle publicité a provoqué cet afflux de nouveaux clients ? Quelles activités promotionnelles ont été réalisées ? Au comptoir d’accueil, comment le suivi client effectué par les conseillers techniques a-t-il permis de faire la différence ? Bref, on note les gestes que l’on considère comme étant à l’origine du succès obtenu.

On observe l’ensemble des activités de l’atelier et on maintient les bonnes actions. On tente de voir ce qui peut être amélioré, pour aller plus loin encore l’an prochain.

QUAND LES AFFAIRES TOURNENT MOINS BIEN…

Voici le temps de sortir le mégaphone et de se faire connaître ! En tant que gestionnaire, on met en branle un plan d’action. On fait de la publicité et de la promotion. On communique avec le monde extérieur par tous les canaux disponibles : site Internet de l’entreprise, réseaux sociaux, commandite d’un organisme local, etc. ! On monte une tente visible de la rue, une nouvelle bannière colorée pour attirer la clientèle… Et on s’active ! On livre la marchandise dont on fait la publicité.

À ce propos, un MRC (Module de Rétention de la Clientèle), disponible avec certains logiciels de gestion, peut s’avérer très utile. On envoie des courriels, des lettres, des cartes postales, des rappels à l’ensemble de nos clients, ou on les cible, et on fait la promotion de nos services. On propose des offres stimulantes afin de les inciter à prendre rendez-vous : inspections gratuites, rabais sur les changements d’huile et les pneus, etc. Dans l’atelier, on sort les affiches !

Il faut mettre à l’épreuve les nouvelles résolutions. C’est le moment de s’affairer, de se relever les manches afin d’obtenir un bilan positif l’an prochain.

QUAND ÇA VA CARRÉMENT MAL…

Il faut agir. C’est VOTRE entreprise ! Séparez-vous des gens qui font preuve d’incompétence et dites-leur que vous prenez les choses en main et pourquoi vous le faites. Si votre atelier est rendu à ce stade, c’est parce que ces personnes auraient dû agir bien avant que vous n’interveniez.

Régler soi-même de telles situations n’est pas nécessairement facile, mais un jour, à l’heure d’un prochain bilan, vous serez heureux d’avoir osé mettre la main à la pâte et remis votre entreprise sur les rails.

QUAND TOUT VA TROP BIEN… OU PRESQUE

La vie est belle ! Mais plutôt que se lancer dans de folles dépenses, apprenez à économiser et à planifier les changements.

Jouez à Sherlock Holmes et découvrez pourquoi tout va si bien ! Si un jour vous vendez ou cédez votre entreprise, les nouveaux propriétaires voudront sûrement profiter de votre expérience et de vos sages conseils.

Mais si jamais vous recherchez un défi plus grand, si vous vous ennuyez avec tout ce succès obtenu, voici peut-être le temps de songer à démarrer une seconde ou une troisième entreprise ? Puisque vous possédez les clés de la réussite, vous pourriez multiplier les honneurs !

 

 


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*