Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   10-04-2018   by Nathalie Savaria

Êtes-vous un garagiste ou un entrepreneur?


Nous reproduisons la chronique de notre expert Richard Castonguay, coach et formateur en gestion automobile, parue dans le numéro de mars-avril 2018 du magazine L’automobile.

Si on vous posait la question, que répondriez-vous ? Probablement que beaucoup d’entre vous répondraient : un entrepreneur !

Une seconde question peut se poser : êtes-vous vraiment un entrepreneur ?

Tout d’abord, j’ai consulté le dictionnaire pour avoir une définition de ces deux mots. Sous « Garagiste », il est écrit : « Personne qui s’occupe d’un garage ou qui y travaille. » Sous « Entrepreneur », il est indiqué : « Celui qui dirige une entreprise. »

Maintenant, vous avez un autre choix à faire : vous occuper d’un garage ou diriger une entreprise ! Si on vous interrogeait sur votre métier, lequel de ces choix seriez-vous le plus fier de mentionner ?

Prenons le temps d’identifier ce qu’est un « garagiste ».

Comme plusieurs techniciens, vous avez décidé un jour de devenir propriétaire d’un atelier mécanique, porté par le désir d’être indépendant dans vos actions et décisions, et de servir la clientèle sous le signe de l’honnêteté. Et pour crémer le tout, le plaisir de profiter des avantages « d’être en affaires ».

Tout le monde a droit au soleil. Il y a 34 ans, j’ai franchi cette étape avec la même vision. Jamais je n’ai pensé qu’il fallait mettre du temps dans l’analyse de mes ventes, instaurer des systèmes et procédures, et encore moins que tout se passait au comptoir. J’étais un technicien et je me disais que tant qu’il y a de l’argent dans le compte en banque, mon atelier est en santé !

Puis, avec les années et grâce à nos efforts, la clientèle augmente et on travaille de plus en plus fort pour garder le cap, toujours en conservant la vision de donner le meilleur service possible.

La plupart du temps, notre idée première de « donner le meilleur service possible » repose sur le fait de ne jamais dire non à un client. Décevoir quelqu’un qui requiert nos services est souvent quelque chose d’impensable à concevoir. Je pourrais citer d’autres exemples, mais en fin de compte, ne jamais dire non à un client finit par attaquer votre qualité de vie et celle de vos employés ainsi que votre capacité à vous occuper de vos clients.

Identifions maintenant ce qu’est un « entrepreneur ».

Pour un entrepreneur, ce qui l’intéresse, c’est le résultat de toutes les actions posées pour servir sa clientèle. Il lui importe d’analyser constamment tout ce qui se passe durant une journée, et, bien sûr, d’apporter les correctifs pour pallier les situations négatives et de féliciter son équipe pour les actions positives. Cela signifie qu’il doit analyser le travail des gens au comptoir, des techniciens, les revenus de l’atelier ainsi que les systèmes et procédures qui dictent la mission et la vision de l’entreprise. Ce travail, obligatoirement, se fait avec une constance journalière.

La plus belle image que vous pourriez donner à votre entreprise est celle d’un bateau dont vous êtes le capitaine. Un bateau a constamment besoin de corriger son cap ! Un entrepreneur doit savoir dans quelle direction il va. Son défi est de pouvoir comparer son atelier avec les meilleurs de l’industrie et d’aller chercher tout le potentiel de son commerce en motivant et en responsabilisant son équipe.

Cela dit, il n’y a rien de facile. Un changement d’attitude et de mentalité est nécessaire, le tout accompagné par l’effort et la ténacité. Voilà tout un branle-bas de combat à l’horizon !

Les résultats se feront sentir, et votre ambition de devenir meilleur grandira à coup sûr. Être entrepreneur fera en sorte que vous deviendrez un passionné de la gestion et, croyez-moi, chaque journée apportera son lot de défis.

Alors, en terminant, êtes-vous un garagiste ou un entrepreneur ? À vous de choisir !

 


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*