Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   20-06-2018   by Nathalie Savaria

Devenir entrepreneur, c’est possible !


Nous reproduisons la chronique de notre expert Richard Castonguay, coach et formateur en gestion automobile, parue dans le numéro de mai-juin 2018 du magazine L’automobile.

Vous avez déjà entendu, et même peut-être lu, que certaines personnes étaient des entrepreneurs-nés. Pour ma part, je pense que l’on ne naît pas entrepreneur, mais que certains ont plus de dispositions que d’autres.

Cela dit, à la question « Peut-on devenir entrepreneur ? », je réponds oui, mais en commençant par une planification en vue d’acquérir de bonnes méthodes et d’accomplir des changements dans sa manière d’agir et de réfléchir. Eh non ! Ce n’est pas par un coup de baguette magique, un vaccin ou encore en désignant quelqu’un qui va faire « la job » que vous deviendrez un entrepreneur.

Comme je l’ai écrit dans ma précédente chronique, voilà tout un branle-bas de combat à l’horizon !

Dans ma pratique de formateur, j’ai souvent vu des tentatives de transformer les employés de l’atelier en entrepreneurs. Combien d’entre vous sont sortis déçus de cette expérience ? Départ d’un employé sur qui on misait beaucoup, résultats peu convaincants à la suite d’efforts investis pour changer l’entreprise, etc. Au bout du compte, un employé, qui est sûrement une personne qualifiée et un travailleur exceptionnel, n’est pas le propriétaire de l’entreprise. Il n’a pas investi dans votre commerce et sa responsabilité à assumer toutes les fonctions requises s’en trouve limitée.

La réussite se dessine quand vous décidez de vous imposer un processus de changement.

Devenez la personne qui demande des solutions plutôt que celle qui trouve des solutions !

En partant, il est essentiel d’avoir une réflexion stratégique. Où voulez-vous être dans deux, trois ou cinq ans ? Que projetez-vous pour votre vie personnelle, familiale et professionnelle ? Analysez la situation actuelle de votre atelier, c’est-à-dire les forces et les faiblesses de votre entreprise. Déterminez où votre atelier se situe relativement aux menaces et aux possibilités du marché. Ce processus vous aidera à clarifier votre vision et la mission de votre entreprise. Il permettra aussi à vos employés actuels et futurs de comprendre votre projet et de participer à sa réalisation. Vous pouvez utiliser un questionnaire confidentiel pour vous assurer de l’implication de vos employés. Comme il peut être risqué de faire cet exercice par soi-même, je vous suggère de trouver des personnes-ressources spécialisées dans ce genre de planification.

Je dois renforcer mes propos en ajoutant un point important. Pour concrétiser votre vision et la mission de l’atelier en résultats positifs, il est primordial de mobiliser les employés. Tous devront travailler en équipe ! Je ne suis pas un marin, mais je peux facilement imaginer qu’un capitaine de bateau ne passe pas son temps à courir de la cale à la timonerie, puisqu’il a un équipage à sa disposition. À l’exemple du capitaine, utilisez-vous votre équipage ? Vous devez impliquer votre équipe dans le processus. Devenez la personne qui demande des solutions plutôt que celle qui trouve des solutions !

Cesser d’être indispensable pour votre entreprise fait partie des changements à s’imposer.

Responsabiliser vos employés, c’est leur donner une raison majeure de travailler dans votre entreprise. À mes yeux, un travailleur motivé vaut plus qu’un employé que l’on paie pour son expérience. Imaginez-vous combinant les deux ! Vous créerez des partenaires d’affaires compétents et enthousiastes. Cesser d’être indispensable pour votre entreprise fait partie des changements à s’imposer.

Bien sûr, il faut prendre le temps nécessaire pour réaliser une telle démarche.  Comme un bateau, vous affronterez des tempêtes d’émotion, des vents d’inconfort, des courants d’incompréhension. Vous aurez à revoir votre vision, à répéter sans cesse la mission et à accentuer la mise en place de systèmes et procédures pour garder le cap. Vous devrez rechercher des membres d’équipage qui feront en sorte que vous progresserez vers vos objectifs. Au final, vous serez extrêmement satisfait d’observer tous les efforts fournis et les résultats obtenus par tous les membres de votre atelier !

Alors, si je vous repose la question, « Peut-on devenir entrepreneur ? », répondriez-vous : « Je quitte le port à l’instant ! » ?


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*