Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   01-12-2011   by / par Dany Béllisle

Avec ou Sans Crampons ?


Pneus à crampons, à « studs » ou à clous, peu importe le nom que nous leurs donnons, ce type de pneu suscite de plus en plus d’intérêt auprès des consommateurs. Par contre, il persiste des légendes urbaines è leur propos et certaines méritent qu’on s’y attarde. Voici donc quelques réponses à vos questions !

Trois types de crampons

Pour le consommateur, il est important de rappeler qu’il existe, comme pour plusieurs produits sur le marché, différentes catégories de pneus à crampons et différentes qualités. Tout d’abord, il y a une gamme de pneus à clous constitués d’une gomme plus rigide et d’une semelle généralement plus agressive. Ce pneu est clouté par le revendeur, avec un clou en forme de *T* inversé et de la bonne longueur selon la semelle. Nous classerons ces pneus dans la catégorie des produits économiques ou à neige. 

Cependant, depuis quelques années certains ateliers sont équipés de machines à cramponner plus performantes lors de l’installation. Ce nouvel équipement permet d’utiliser des crampons plus écologiques et plus performants que les classiques en forme de *T* inversé; le plus souvent, on les appelle « ecostud ». Cette technologie permet de clouter un type de pneu normalement supérieur aux pneus d’entrée de gamme et, par le fait même, améliorera les performances en conditions hivernales, spécialement sur une chaussée glacée.

Enfin, il existe une catégorie de pneus cloutés en usine, par le fabricant. Ce genre de pneu est conçu d’un composé de semelle qui se rapproche énormément du pneu à glace, avec l’avantage d’être très polyvalent. Les pneus cramponnés en usine ont un crampon qui est plus performant que tous les autres produits à clous sur le marché. La précision avec laquelle ils sont installés en usine est pratiquement sans faille (pneumatique, ordinateur et inspection finale) ! Il est plus dispendieux mais soyez assuré que le consommateur en aura pour son investissement. De plus, il est fréquent que ce type de pneu vous assure de rouler une saison de plus qu’un pneu traditionnel à glace.

Seulement deux manufacturiers

En Amérique du Nord, il y a peu de compagnies qui importent des pneus cloutés en usine. En fait, seulement deux le font présentement, soit Continental et Nokian. D’ailleurs Nokian possède la part du lion dans le marché des pneus à crampons en Russie et dans les pays scandinaves. Des pays où le pneu à neige est aussi obligatoire puisque le climat estsemblable au nôtre. Au Québec, les pneus à crampons jouissent d’une plus grande cote de popularité dans certaines régions comme le Saguenay, la Côte Nord, l’Abitibi. Cependant certains spécialistes des grands centres (Montréal, Québec, Gatineau, etc.) ont développé une bonne clientèle : ils le font pour la même raison, la performance exceptionnelle en conduite hivernale !

Place aux mythes

1-le bruit 

Le bruit peut en effet représenter un inconvénient dans le cas du crampon. Par contre, la technologie ne cesse d’évoluer ainsi que la qualité d’assemblage de ce type de pneus. Ainsi, les fabricants ont réussi à diminuer le bruit de façon considérable. Par exemple, le fabricant Nokian a réduit le bruit de 5,5 % avec son nouveau Hakkapeliitta 7 comparativement à son prédécesseur le Hakka 5 ! Autre point à noter, le bruit des crampons est plus perceptible à basse vitesse mais à plus de 70 km/h la différence de bruit, mesurée au décibel mètre, les pneus cramponnés en usine et les pneus sans crampons est minime!

2-freinage sur chaussée sèche et mouillée

L’inquiétude principale du consommateurest liée surtout à la distance de freinage des pneus à crampons. Est-elle plus grande sur le béton ou l’asphalte, sec ou mouillé, qu’avec un pneu sans crampons ? Dans l’ensemble, cette crainte est souvent une conséquence de la qualité du pneu et du type de cramponnage. Autrement dit, si le technicien qui cramponne les pneus manque d’expérience ou d’uniformité lors de la pose, s’il installe un crampon inapproprié au produit, le rendement sera considérablement variable d’un pneu à l’autre ! Par contre, si le travail est fait à la perfection avec des crampons adaptés et bien installés, que ce soit en usine ou par un détaillant professionnel, le consommateur est alors assuré que la distance de freinage sur une chaussée telle que mentionnée ci-haut sera aussi précis qu’avec un pneu sans crampon. Vous comprendrez aussi que les distances peuvent varier en fonction du choix du pneu. En définitive, si on compare des pneus de bonne qualité avec et sans crampon sur un même véhicule, les écarts de freinage seront minimes.

3-freinage sur glace

Peu importe le région ou le type de route sur laquelle l’automobiliste se retrouve, voici la raison pour laquelle un pneu à crampon devient un choix judicieux pour son prochain achat. Celui-ci s’aperçoit généralement trop tard qu’il conduit sur une chaussée glacée, c’est pourquoi les pneus cramponnés lui permettent d’être prêt à toute éventualité ! Quand on parle de freinage d’urgence sur chaussée glacée, il est important de faire savoir que la distance d’arrêt entre les pneus à glace et les crampons est exponentielle, selon la vitesse atteinte. Plus elle est élevée et plus l’écart de freinage sera important entre les deux. Il est clair que cela peut faire la différence entre une visite chez le carrossier ou un souper tranquille en famille !! Et n’oubliez d’ajouter que la hantise de l’automobiliste québécois est… la glace !

Enfin, rappelez à vos clients que lespneus à crampons, c’est entre le 15 octobre et le 1er mai. J’ai dû le rappeler à un policier qui m’avait intercepté un 22 avril !

Si ce n’est pour la présente saison, vous aurez dorénavant les arguments pour mieux comprendre les bénéfices de ce type de pneus et répondre à certaines interrogations que vous pourriez être soumis. Encore mieux, montez-en sur votre véhicule personnel 

Bon hiver ! o


Imprimer cette page



connexes


1 commentaire » for Avec ou Sans Crampons ?
  1. dh says:

    Bonjour,

    Pour redonner vie à un pneu (50% usure) on pourrait clouter le pneu.

    L’hiver en ville n’est pas tellement difficile.

Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*