Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   25-01-2017   by Marc Beauchamp

Coupe des Nations de la ROC: Stefan Rzadzinski accélère son ascension professionnelle


La fin de semaine dernière (21 et 22 janvier), le pilote de la Coupe Nissan Micra, Stefan Rzadzinski, a vécu ce que la communauté du sport automobile appelle un « rêve de pilote », soit l’occasion de participer à la course Race Of Champions (ROC). La ROC est un événement annuel qui réunit l’élite mondiale des pilotes automobile pour des courses opposant deux pilotes en un duel pour la victoire. Dimanche, Rzadzinski a fait équipe avec le champion canadien et vedette d’IndyCar James Hinchcliffe pour représenter l’équipe ROC Factor Canada à la Coupe des Nations et il a offert au public une performance étonnante en remportant deux de ses trois courses.

La Coupe des Nations de la ROC vise à couronner le pays le plus rapide de la planète. Les pilotes font équipe avec leur compatriote en duo et affrontent au volant de voitures identiques les pilotes des autres nations. Lors de la première manche, Rzadzinski et Hinchcliffe se sont mesurés contre quelques-uns des meilleurs pilotes au monde durant trois courses serrées. N’étant pas étranger aux courses uniques, Rzadzinski a mis en valeur les qualités qu’il a acquises durant les deux saisons de la Coupe Nissan Micra auxquelles il a pris part et durant ses précédentes expériences en monoplaces, NASCAR et automobiles de route.

Performance spectaculaire

Sa performance spectaculaire lui a permis de s’imposer lors de deux des trois courses, le hissant ainsi au rang des pilotes de grand talent à fort potentiel. Lors de la deuxième course, il a battu Alexander Rossi, vainqueur en 2016 d’un des événements de course automobile les plus prestigieux au monde, les 500 miles d’Indianapolis. Il a remporté la troisième course contre Scott Speed, ancien pilote de formule 1 et vainqueur de deux championnats Global Rallycross. Avec l’addition des résultats de Hinchcliffe, l’équipe ROC Factor Canada a obtenu trois points, ce qui n’était pas suffisant pour la faire passer à la deuxième manche. Malgré ce dénouement, Rzadzinski a surpris le public et les organisateurs du ROC par sa performance exceptionnelle au volant de voitures avec lesquelles il n’avait aucune expérience.

« Chaque moment de compétition de la ROC a été exaltant. Je suis honoré d’avoir courru avec quelques-uns des meilleurs pilotes automobile du monde et je suis très heureux des résultats », a déclaré Rzadzinski. « Même si je dois ma présence ici a l’appui énorme que j’ai reçu avec les votes sur les médias sociaux, je voulais démontrer que je suis capable de conduire dans n’importe quel environnement et j’espère y être parvenu. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre, mais cette épreuve a été une expérience d’apprentissage très précieuse. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenu et l’équipe ROC, et je souhaite que ce ne soit pas ma dernière participation à cet événement. »

Rêve devenu réalité

Le rêve est devenu réalité lorsque Rzadzinski s’est vu offrir cette occasion de participer à la compétition ROC Factor. Dans le cadre de cette compétition ouverte à tous en Amérique du Nord, Rzadzinski a été l’un des dix pilotes, sélectionnés par vote sur les médias sociaux, pour s’affronter et déterminer le gagnant de l’unique place disponible. La compétition était serrée, puisque Rzadzinski se mesurait à Conor Daly, un pilote IndyCar populaire des États-Unis qui a reçu un grand nombre d’appuis de célébrités. Pour s’assurer de gagner cette place, Rzadzinski a placé sa confiance en sa famille, ses amis et la communauté locale d’Edmonton, en Alberta. À sa grande surprise, il a reçu un nombre incalculable d’appuis de partout au Canada.

Grâce à de nombreux et touchants messages sur les réseaux sociaux et à des entrevues dans les médias, Rzadzinski a su réunir un bon nombre de partisans influents, notamment la première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, le maire d’Edmonton, Don Iveson, le maire de Calgary, Naheed Kurban Nenshi, l’organisation des Oilers d’Edmonton, et un ancien joueur de la LNH, Andrew Ference. En tout, 26 000 votes ont été recueillis dans le cadre du concours lancé sur les médias sociaux pour la ROC Factor et de ce nombre, Rzadzinski en a reçu près de 10 000 issus de partisans qui l’ont soutenu du début à la fin. La victoire de Rzadzinski était impressionnante, lui valant le droit d’affronter certains des meilleurs pilotes au monde à l’occasion de la première course ROC à avoir lieu en Amérique du Nord.

« La ROC est un événement exceptionnel parce que des pilotes inconnus ont l’occasion de se faire valoir », a souligné Fredrik Johnsson, fondateur et chef des opérations, ROC. « Stefan s’est réellement démarqué, d’abord en mobilisant autant de gens pour qu’il fasse partie de la course et ensuite ici, sur les pistes, en impressionnant tout le monde, en conduisant des voitures qu’il n’a jamais conduites contre les pilotes les plus rapides et aguerris du monde. Stefan est un pilote au talent prodigieux et il a un très bel avenir. »

Stefan, âgé de 24 ans, a commencé la course de kart dès l’âge de huit ans et il fait de la compétition depuis 2001. Plus récemment, Rzadzinski a pris part aux deux premières saisons de la Coupe Nissan Micra, la série de courses la plus abordable au Canada. Commandité par le Groupe Touchette, Rzadzinski, au volant d’une voiture Ici Pneu/Tireland, a remporté au total 13 podium en Coupe Nissan Micra, dont quatre premières places. En fin de saison, il a fini troisième en 2015 et quatrième en 2016, ce qui lui a permis de se positionner comme un des grands favoris au fil des saisons.

Implication du Groupe Touchette

Nicolas Touchette, chef des opérations du Groupe Touchette avait lui aussi fait le déplacement à la ROC pour soutenir Rzadzinski. Il a annoncé samedi que Rzadzinski participera de nouveau à la Coupe Nissan Micra en 2017 avec le Groupe Touchette dans l’espoir de remporter le titre très convoité de champion en fin d’année.

« Stefan est un pilote extrêmement talentueux, il a du coeur et beaucoup de passion, des qualités recherchées par tout aspirant dans le sport automobile; c’était incroyable d’être à la ROC cette fin de semaine et de le voir courir », a lancé Jacques Deshaies, promoteur de la Coupe Nissan Micra. « La Coupe Nissan Micra a été créé pour aider les jeunes pilotes à lancer leur carrière dans le monde du sport automobile. La technique solide de Stefan sur les pistes démontre comment la Coupe Nissan Micra soutient les nouveaux talents. Nous avons hâte de voir ce que le futur réserve à Stefan. »

« Nissan Canada suit la carrière de Stefan depuis sa première année de compétition à la Coupe Nissan Micra et nous sommes fiers de son succès continu », a déclaré John Paiva, président de Nissan Canada Inc. « Nous sommes ravis d’accueillir Stefan à nouveau pour la Coupe Nissan Micra en 2017 et nous avons hâte de lancer cette nouvelle saison qui sera sans nul doute palpitante. »


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*