Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   10-11-2017   by La Presse Canadienne

Le Canada s’apprête à battre de nouveaux records de ventes


DesRosiers Automotive Consultants affirme que les ventes annuelles de véhicules sont sur le point de dépasser le cap des deux millions pour la première fois au Canada, après un autre mois record.

La firme d’experts-conseils de Richmond Hill, en Ontario, affirme que les ventes d’octobre ont atteint environ 164 200 véhicules, soit une augmentation de 6,3 % par rapport au même mois l’an dernier.

Les chiffres d’octobre ont porté le nombre total de ventes à 1,76 million cette année, en hausse de 5,6 % par rapport à l’année dernière, tous les mois, sauf en avril, atteignant un nouveau record.

General Motors a dominé le peloton le mois dernier avec des ventes en hausse de 26,5 %, à 26 847 unités.

Le principal rival de GM, Ford, suivait de près, ses ventes ayant diminué de 2 %, à 21068 unités.

DesRosiers indique que les ventes totales d’octobre comprennent environ 115 400 camions légers, en hausse de 13,6 %, tandis que les ventes de voitures particulières ont diminué de 7,9 %, à environ 48 800 unités.

Gains aux États-Unis

Ford, Honda, Nissan, Toyota et Volkswagen ont annoncé des hausses de leurs ventes en octobre, défiant les attentes selon lesquelles les acheteurs se retireraient et que moins de personnes que prévu remplaceraient les véhicules endommagés par les ouragans.

Fiat Chrysler et General Motors ont signalé des baisses.

Chez Ford, les ventes ont augmenté de 6 % en raison d’une forte hausse de la demande de camions de la Série F et d’une augmentation des ventes auprès des acheteurs de flottes de véhicules comme les gouvernements et les entreprises de location de voitures. Les ventes de Nissan ont augmenté de 8 % grâce aux ventes record du Nissan Rogue en hausse de 43 %, tandis que Toyota et Honda ont rapporté des gains d’environ 1 %. Les ventes de la marque VW ont augmenté de près de 12 %.

Chez Fiat Chrysler, les ventes ont chuté de 13 %, une réduction de 43 % des ventes de flottes de véhicules ayant contrebalancé un record d’octobre pour les ventes de camions Ram. Les ventes de GM ont atteint 2 %, les quatre marques ayant affiché des baisses.

La hausse des ventes laisse planer un doute sur les prévisions des analystes selon lesquelles la forte hausse des ventes d’automobiles aux États-Unis en septembre s’annulerait en octobre. Ces analystes estiment que les ventes vont continuer à ralentir à l’échelle nationale et que moins de personnes que prévu vont remplacer les véhicules endommagés par les ouragans au Texas et en Floride.

Les analystes de l’industrie estiment que lorsque les constructeurs automobiles publieront leurs chiffres définitifs, ceux-ci montreront que les ventes d’octobre ont chuté entre 2 % et 4 % environ.

Si ces prévisions sont exactes, cela signifiera que la série de gains annuels consécutifs pour les constructeurs automobiles prendra probablement fin après un cycle de sept ans. En 2016, les ventes ont atteint un record de plus de 17,5 millions, mais la plupart des analystes prévoient qu’elles se chiffreront autour de 17,1 millions cette année.

Le remplacement des véhicules endommagés par des ouragans, en particulier dans la région de Houston, devrait faire augmenter les ventes en octobre. Mais Jeff Schuster, vice-président principal de la prévision chez LMC Automotive, a déclaré que les ventes des trois premières semaines du mois ne correspondaient pas aux prévisions. Les ventes en Floride ont augmenté de 5 %, les acheteurs ayant terminé leurs achats retardés par l’ouragan Irma, mais à Houston, elles n’ont augmenté que de 3 % à la suite de l’ouragan Harvey.

« Il y a une augmentation, mais elle n’est pas très prononcée, et on dirait que d’après ce que nous avons vu à Houston, ça va être de courte durée », a déclaré M. Schuster.

Les premières données montrent que plus d’acheteurs que prévu ont remplacé les véhicules endommagés par des véhicules d’occasion, a indiqué M. Schuster. Les véhicules d’occasion représentent normalement environ 70 % des ventes totales, mais il semble que 80 % des acheteurs ont préféré acheter un véhicule d’occasion à la suite de l’ouragan, a dit M. Schuster. Des millions de voitures d’occasion reviennent sur le marché grâce à des baux, et les analystes disent que cela devrait stimuler les ventes de véhicules neufs.

Pour atteindre les ventes attendues d’octobre de 1,32 million d’unités, les constructeurs automobiles ont dû augmenter les remises sur les véhicules à 3 901 $ en moyenne, battant le précédent record d’octobre de 3 835 $ établi l’année dernière, selon JD Power. Mais le prix de vente moyen a atteint un record de 32 185 $ en octobre, ce qui montre que les acheteurs sont prêts à se procurer des véhicules avec plus d’options.

Par ailleurs, il faut plus de temps pour vendre les véhicules, en particulier les voitures. Les voitures et les camions vendus jusqu’au 22 octobre ont passé en moyenne 75 jours sur le terrain des concessionnaires, du jamais vu depuis juillet 2009, a déclaré JD Power.

M. Schuster a déclaré que le temps de vente prolongé sur les lots des concessionnaires est une autre indication que les ventes ralentissent. « Dans l’ensemble, c’est toujours un marché très solide. Il se comporte de la manière attendue après l’année que nous avons eue. »

LMC prévoit que les ventes seront légèrement en baisse l’année prochaine par rapport à cette année.

Avec des fichiers de Tom Krisher, The Associated Press


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*