Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   26-11-2018   by La Presse canadienne

General Motors fermera son usine d’Oshawa


General Motors du Canada annoncera ce lundi la fermeture de son usine d’Oshawa, en Ontario, une décision qui entraînera la perte de milliers d’emplois dans la ville située à l’est de Toronto, a appris la Presse canadienne.

La fermeture de l’usine d’assemblage d’Oshawa s’inscrit dans une vaste restructuration de la production mondiale de l’entreprise, et n’a rien à voir avec le nouvel accord commercial conclu entre les États-Unis, le Mexique et le Canada, a déclaré dimanche une source au fait de la situation.

Cette source, qui a requis l’anonymat, a déclaré que cette restructuration touchait également les activités de GM dans d’autres pays et que l’usine d’Oshawa était la seule usine canadienne à être fermée. GM exploite également des usines de fabrication à St. Catharines et à Ingersoll, en Ontario.

Unifor, le syndicat représentant plus de 2 500 travailleurs de l’usine d’Oshawa, a déclaré dans un communiqué qu’il ne disposait pas des détails complets sur l’annonce de lundi, mais il a été informé qu’aucun produit n’avait été attribué à l’usine d’Oshawa après décembre 2019.

«Sur la base des engagements pris lors des négociations de contrats de 2016, Unifor n’accepte pas cette annonce et demande immédiatement à GM de respecter l’esprit de cet accord», a déclaré le syndicat dans un communiqué publié sur son site Internet.

«Unifor doit tenir une discussion avec General Motors (lundi) et fera d’autres commentaires après la réunion.»

Une porte-parole de GM Canada a déclaré dimanche que la société n’avait «aucune nouvelle ni aucun commentaire à communiquer ce soir » et ne ferait pas de commentaires sur des spéculations.

Le maire d’Oshawa, John Henry, a déclaré qu’il n’avait parlé à personne chez GM. Il a ajouté qu’il avait entendu parler de la fermeture par CTV News, lorsqu’un journaliste l’avait appelé plus tôt dans la journée pour commenter la nouvelle qui venait d’être diffusée sur leurs ondes.

Dans une interview téléphonique, il a déclaré que la fermeture de l’usine aurait des répercussions bien au-delà de la ville d’environ 170 000 habitants.

«Cela va toucher la province, ça va toucher la région… L’industrie de l’automobile constitue une grande partie de l’histoire de la province de l’Ontario depuis plus de 100 ans.

«Ce pays a également beaucoup investi dans General Motors», a-t-il ajouté, évoquant le plan de sauvetage de 2009 pour lequel les gouvernements fédéral et provinciaux ont investi des milliards de dollars pour maintenir GM et Chrysler à flot.

Des politiciens fédéraux et provinciaux ont également exprimé leur inquiétude à propos de la perte de milliers d’emplois bien rémunérés de l’usine d’Oshawa, ainsi que sur les répercussions potentielles d’une fermeture.

Jennifer French, qui représente Oshawa à l’Assemblée législative de la province, a déclaré qu’elle trouvait la nouvelle «extrêmement préoccupante».

«Si GM Canada tourne effectivement le dos à cent ans d’industrie et à la communauté – en abandonnant les travailleurs et leurs familles -, il s’agit d’une décision sans fondement qui doit être combattue», a-t-elle déclaré.

«GM n’a pas construit #Oshawa. Oshawa a construit GM », a ajouté Mme French dans un tweet.

Selon le site Internet de GM, l’usine d’assemblage d’Oshawa emploie 2 522 personnes rattachées à la section locale 222 d’Unifor. La production a débuté le 7 novembre 1953 et, dans les années 1980, l’usine employait environ 23 000 personnes.

                               


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*