Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   30-05-2019   by Allan Janssen

Selon Consumer Reports, plusieurs chauffeurs d’Uber et de Lift ne répondent pas aux rappels sur les véhicules


Associated Press – Le magazine mensuel américain publié par l’association de consommateurs indique que de nombreux véhicules avec chauffeurs, dont les services sont réservés au moyen d’une application, présentent des problèmes en suspens pouvant provoquer des pannes de moteur, des accidents et des incendies.

Selon Consumer Reports, un chauffeur d’Uber et de Lyft sur six dans les régions de New York et de Seattle conduit un véhicule faisant l’objet de rappels exceptionnels.

Or, prendre un taxi ou une limousine n’est pas forcément une option plus sûre : près du quart des véhicules de location classiques à New York doivent également être réparés en raison de rappels en cours, indique Consumer Reports.

Cela signifie que les utilisateurs qui recourent aux applications les plus populaires pour leurs déplacements montent à bord de véhicules qui ont des problèmes en suspens, tels que des coussins gonflables défectueux, une défaillance possible du moteur et des incendies potentiels.

Consumer Reports a analysé près de 94 000 véhicules dans les régions de New York et de Seattle et environ 30 000 véhicules de louage avec chauffeurs traditionnels, y compris des taxis et des limousines, à New York. À partir des numéros d’identification qui étaient disponibles publiquement sur ces marchés, ils ont analysés ces véhicules à l’aide d’un outil Carfax qui permet de vérifier s’ils font l’objet de rappels en cours.

« Le fait est que les rappels obligatoires sont émis lorsqu’ils présentent un risque déraisonnable pour la sécurité », a déclaré Ryan Felton, journaliste d’investigation pour Consumer Reports. Et les dizaines de millions de personnes qui utilisent activement les services d’Uber et de Lyft « ne savent peut-être pas que pour certaines de ces voitures, les entreprises ne demandent pas les réparations ».

Quand un chauffeur Uber a un rappel exceptionnel suffisamment sérieux qu’il lui lance l’avertissement de « Ne pas conduire », ce chauffeur est désactivé, a déclaré Uber. La compagnie a amorcé cette pratique en juin dernier, a déclaré une porte-parole.

Les voitures de Lyft sur ces marchés sont inspectées avant de prendre la route. Et les conducteurs sont tenus de s’assurer que leur véhicule est conforme aux normes de sécurité du secteur, a déclaré Lyft.

« Les conducteurs de Lyft utilisent leur véhicule personnel sur la plateforme – la même voiture qu’ils utilisent au quotidien pour conduire leurs enfants à l’école ou chez des amis en ville », a déclaré Lyft dans un communiqué.

Le taux de rappel exceptionnel pour de ces véhicules  – un sur six – est semblable à celui des véhicules privés, a déclaré Consumer Reports.

« Ces sociétés ont une valorisation de plusieurs milliards de dollars et, malgré leurs prouesses technologiques et leurs fonds disponibles, leurs parcs de véhicules ont toujours un taux de rappel comparable à la moyenne nationale pour les véhicules de tourisme », affirme M. Felton.

La Commission des taxis et des limousines, qui réglemente l’industrie des véhicules de louage avec chauffeurs à New York, a indiqué qu’elle vérifiait si ses détenteurs de permis, y compris les chauffeurs d’Uber, de Lyft, de taxis et de limousines, avaient des rappels en suspens. La commission envoie des rappels aux propriétaires de véhicules, mais comme ceux-ci reposent sur des données externes, elle ne prend actuellement aucune mesure d’exécution à l’encontre de ceux qui n’ont pas effectué les réparations.

« Nous devons être convaincus de la véracité des données pour que celles-ci soient juridiquement respectées, a déclaré Allan Fromberg, porte-parole de la commission. Toutefois, nous ne pouvons pas émettre de convocations lorsque les propriétaires obtiennent des rendez-vous de rappel après six mois de la part des concessionnaires en raison d’un manque de pièces ou de problèmes de planification. »


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*