Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   02-11-2017   by Nathalie Savaria

Est-ce la fin des berlines ?


Pendant longtemps, les acheteurs de voitures ont été attirés par la berline intermédiaire. Assez grande pour accueillir une famille de quatre personnes, elle offrait une taille peu encombrante.

Les temps ont changé et il semble que la voiture de taille moyenne présente de moins en moins d’attraits aux yeux des consommateurs, selon une étude d’Edmunds.

Autrement dit, le marché secondaire devrait commencer à se préparer à abandonner les pièces destinées aux voitures plus petites et à stocker celles nécessaires pour les VUS, qui représentent actuellement le segment des ventes de voitures qui connaît la croissance la plus rapide.

Historiquement, la voiture de taille moyenne a été le segment le plus vendu pendant 20 des 27 dernières années. C’est en 2014 que la berline a occupé pour la dernière fois le sommet des ventes. Cette année, elle figure au cinquième rang derrière les VUS compacts, les gros camions, les VUS intermédiaires et les voitures compactes. Sa part de marché n’est que de 10,7 % aux États-Unis – le plus bas pourcentage depuis 1991, date à laquelle Edmunds a commencé à colliger ces données.

Selon Jessica Caldwell, directrice principale de l’analyse sectorielle chez Edmunds, le changement d’attitude des consommateurs a été un choc.

« Même s’il est courant que les goûts des consommateurs changent au fil du temps, il est surprenant de voir à quel point les consommateurs ont rapidement troqué les berlines pour les VUS », a-t-elle affirmé.

La Honda Accord, l’une des voitures les plus populaires avec la Toyota Camry, a fait un plongeon. Il y a trois ans, la berline représentait 33 % de toutes les ventes de Honda aux États-Unis, selon Mme Caldwell. Cette année, elle ne constitue que 22 % des ventes.

« Maintenant que les acheteurs peuvent obtenir un VUS pour un prix comparable à celui d’une berline et ne pas avoir à payer beaucoup plus à la pompe, il est difficile de les convaincre qu’un plus petit véhicule constitue un meilleur choix », a-t-elle ajouté.

Voilà peut-être pourquoi l’Accord et la Camry présentent chacune un tout nouveau modèle pour 2018, les deux constructeurs tentant de capter l’attention des acheteurs lorsqu’ils entrent dans les salles de montre.

« Même s’il est courant que les goûts des consommateurs changent au fil du temps, il est surprenant de voir à quel point les consommateurs ont rapidement troqué les berlines pour les VUS. » – Jessica Caldwell, Edmunds

« Alors que le bassin d’acheteurs se rétrécit, il faut proposer un produit amélioré afin de garder votre part du segment, et c’est exactement ce que Honda et Toyota tentent de faire avec les nouvelles Accord et Camry, a déclaré Mme Caldwell. Toutes deux s’appuient sur un design plus audacieux et une image plus sportive pour convaincre les acheteurs que ce véhicule est le choix élégant et amusant à faire dans un segment qui a la réputation d’être ouvertement pratique. »

Pourtant, Edmunds a des doutes quant au retour en force de la berline de taille moyenne. Près du quart des propriétaires de véhicules de taille moyenne échangent leur voiture contre un VUS. Il y a trois ans, seulement 17 % le faisaient

« Même si le prix de l’essence monte en flèche et que l’économie prend un tournant à la baisse, nous ne pensons pas que cette tendance ira en s’inversant, a commenté Mme Caldwell. Une fois que quelqu’un s’habitue à la conduite plus élevée, à l’espace supplémentaire et au confort qu’il peut obtenir dans un VUS, c’est presque qu’impensable de tenter de le convaincre de retourner à la berline. »


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*