Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   29-01-2019   by Nathalie Savaria

Inauguration prochaine d’un grand magasin Bumper to Bumper à Montréal


Uni-Sélect s’apprête à ouvrir un magasin corporatif Bumper to Bumper de 35 000 pieds carrés, le 2 février prochain, à Montréal.

Miguel Angers, vice-président, Marchandisage, Uni-Sélect. (Photo : Newcom Média)

Selon Miguel Angers, vice-président, Marchandisage, Uni-Sélect, «il s’agit d’un investissement majeur sur l’île de Montréal. Ce marché était auparavant desservi par un grossiste indépendant, Pièces d’auto Jean-Talon, qu’on a acquis il y a déjà trois ans environ, et dont les magasins sont devenus des Bumper to Bumper».

L’inauguration de ce vaste magasin d’une superficie de 35 000 pieds carrés est le fruit d’une réflexion stratégique concernant le marché de l’île de Montréal.

«On a revu le positionnement de chacun des magasins qu’on avait sur l’île de Montréal, l’assortiment, les niveaux de stock et tout l’aspect logistique en matière de livraison, pour nous assurer qu’on est le plus efficace et le plus rapide possible pour desservir le marché en moins de temps et aux moindres coûts», explique M. Angers.

Avec ce nouveau magasin, Uni-Sélect ambitionne de se positionner avantageusement sur le marché montréalais, où la croissance s’annonce prometteuse.

«Le niveau de service étant le premier critère dans notre industrie, nous voulions nous assurer d’être le mieux positionné possible », précise M. Angers.

L’autre aspect stratégique lié à cet investissement vise à mieux servir les clients en provenance de la banlieue nord de Montréal, qui se rendent quotidiennement à Boucherville pour leurs commandes.

«Avec les travaux dans le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, ce ne sera plus possible. Ils [les clients] devront se tourner vers d’autres solutions pour s’approvisionner. Et nous voulons demeurer la solution», fait valoir M. Angers.

Si Uni-Sélect a connu une très bonne année 2018, la société prévoit une croissance importante en 2019, affirme M. Angers, et ce, en misant sur trois catégories.

«Nous allons nous concentrer dans les catégories clés que sont les batteries, les freins et les changements d’huile. À partir du moment où vous dominez dans ces catégories, vous êtes un premier appel dans un garage. Après, le garage achète pratiquement toutes les autres catégories chez vous.»

Alors qu’un tsunami de pièces continuera de déferler sur le marché secondaire, M. Angers estime qu’Uni-Sélect est bien positionné pour y faire face.

«Du fait qu’on a une technologie très avancée avec les systèmes SAP et Manhattan, des entrepôts financièrement solides, on sera en mesure d’appuyer nos clients, ce qui n’est pas le cas de tous les joueurs dans l’industrie.»


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*