Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   17-02-2017   by Marc Beauchamp

Aide au développement manufacturier de pièces d’automobiles au Canada


À l’occasion du Salon de l’auto international du Canada, le gouvernement de l’Ontario, les Centres d’excellence de l’Ontario (CEO) et l’Association des fabricants de pièces d’automobile du Canada (APMA), ont dévoilé 20 nouveaux projets d’innovation technologique qui stimuleront la compétitivité de l’Ontario sur les marchés mondiaux de l’automobile.

Les projets seront financés dans le cadre du volet I du Programme d’amélioration de la compétitivité des équipementiers automobiles (ASCIP) des Centres d’excellence de l’Ontario (CEO).

Le programme ASCIP est le fruit d’un partenariat entre l’APMA, les CEO et le ministère du Développement économique et de la Croissance (MDEC) de l’Ontario. Il a pour but d’améliorer les capacités d’approvisionnement des petits et moyens équipementiers automobiles basés en Ontario, tout en encourageant les initiatives axées sur l’innovation et la productivité, garantes de succès accru sur les marchés d’exportation. Les projets sont admissibles à un financement maximal de 100 000 $, moyennant des fonds de contrepartie équivalents de l’industrie, et doivent contribuer à l’adoption de technologies de l’information (TI) de pointe. Ils peuvent s’échelonner sur une période de deux ans.

Adoption de technologies industrielles avancées

« L’industrie de l’automobile évolue à une cadence rapide, et pour l’Ontario cette évolution implique d’adopter des technologies industrielles avancées pour rester performant à l’échelle mondiale », explique M. Tom Corr, président et chef de la direction des CEO. « Le programme ASCIP augmentera les capacités d’approvisionnement et la productivité des équipementiers automobiles de la province, les aidant à maintenir et à surpasser le niveau d’excellence auquel leurs clients s’attendent sur le plan de l’innovation et de la compétitivité. »

Volet I

Le volet I, axé sur l’adoption de technologies, octroie des subventions aux équipementiers automobiles pour des projets visant à améliorer la gestion du cycle de vie des produits et à renforcer la compétitivité par l’adoption de matériel ou de logiciel évolué ou par la formation. Les 20 projets choisis feront l’objet d’un financement de plus de 1,4 million de dollars destiné à couvrir jusqu’à 50 pour cent des dépenses de programme admissibles. Les partenaires de l’industrie ont complété ce financement par des contributions de contrepartie équivalentes ou supérieures (au comptant et en nature), faisant passer la valeur totale des projets du volet I à plus de 4 millions de dollars.

« La chaîne d’approvisionnement à forte concentration technologique de l’Ontario est un atout de taille pour la province, qui préconise de nouveaux investissements dans le secteur de l’automobile et dans la fabrication de véhicules », note Brad Duguid, ministre du Développement et de la Croissance de l’Ontario. « Grâce à ce programme, nous faisons en sorte que davantage de fabricants de pièces d’automobile aient accès à une TI de pointe qui dynamise l’innovation et pousse la productivité. »

Propositions d’amélioration

« Des PME de toute la province, actives tout au long de la chaîne d’approvisionnement, ont fait des propositions d’améliorations dans le cadre de leurs demandes de financement qui dépassent de loin le nombre auquel on s’attendait pour ce programme pilote très apprécié », commente Warren Ali, directeur des technologies émergentes de l’APMA. « Le programme ASCIP aidera des dizaines de sociétés à obtenir des succès immédiats et à long terme en Amérique du Nord et dans d’autres marchés. »

Le volet I du programme ASCIP vise les objectifs suivants :

Donner aux équipementiers les moyens d’écourter leurs cycles de conception, d’être plus productifs, de mieux s’adapter aux changements du marché et de tirer parti de nouvelles possibilités d’affaires avec les fabricants d’équipement d’origine (FEO).

Encourager l’adoption de logiciels et de solutions TI qui permettent aux entreprises de gérer le cycle de vie d’un produit de manière efficace et rentable.

Aider les petits et moyens équipementiers à accroître leurs capacités d’approvisionnement et à mener des initiatives axées sur l’innovation et la productivité pour saisir une plus grande part des marchés d’exportation en expansion.


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*