Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
nouvelles   18-05-2017   by Nathalie Savaria

Changement de garde à l’AIA Canada


Dave Fifield, président de Wakefield Canada, vient d’être nommé président du conseil d’administration de l’AIA Canada.

Dave Fifield est le nouveau président du conseil d’administration de l’Association des industries de l’automobile du Canada (AIA).

Élu cette semaine lors de l’assemblée générale annuelle de l’association, le président de Wakefield Canada a déclaré qu’il était honoré d’assumer le rôle de président alors que l’AIA fête ses 75 ans et progresse au sein d’une industrie en changement.

Dave Fifield lors de l’assemblée générale annuelle de l’AIA à Mississauga, le 16 mai 2017.

« L’industrie automobile a considérablement changé (puisque l’AIA a été fondée en 1942), a-t-il déclaré. Les dernières années pour l’AIA ont été rien de moins que transformationnelles. »

Le nouveau président du CA a souligné que les membres de l’association étaient plus diversifiés et plus inclusifs que jamais, ayant élargi leur champ d’application pour représenter l’industrie de la carrosserie et les grands détaillants, en plus de sa composante originale des distributeurs, des grossistes et des fabricants de pièces de rechange.

« L’avenir est brillant pour le secteur de l’après-marché. Les fondamentaux de notre industrie sont solides. »

Néanmoins, il existe des perturbateurs significatifs à l’horizon qui nécessitent notre attention, tels que l’autopartage, les véhicules autonomes, les véhicules électriques, la télématique et l’impression 3D.

« Ceux-ci ont tous un incidence sur l’avenir du marché, a-t-il souligné. Le marché d’aujourd’hui est complexe et les défis nécessiteront toute notre attention. Il faudra aussi que nous travaillions de manière collaborative si nous espérons réussir. »

Le principal facteur de changement dans notre industrie, a-t-il ajouté, c’est que les voitures sont mieux construites et qu’elles durent plus longtemps.

« C’est un fait essentiel dans la conduite de nos affaires et nous devons tous tenir compte de cette réalité. »

M. Fifield a donné quelques exemples de réparations du genre « do it yourself » peu réussies et a rappelé que « l’entretien sous-performant et mal réalisé reste l’une de nos plus grandes opportunités. »

À ses côtés au sein du conseil exécutif de l’AIA pour 2017-2018 figurent Brent Hesje de Fountain Tire (premier vice-président), Jason Best de Spectra Premium (deuxième vice-président) ainsi que Doug Reevey d’Autotec Inc. (président sortant).

M. Reevey a fait part de ses observations à la suite d’une année passée à la présidence du CA. Il a déclaré que la participation des jeunes est essentielle afin de préserver la santé et l’avancement de l’industrie, puis il a souligné que le public canadien s’appuie sur un marché de l’après-vente solide pour entretenir et maintenir la flotte nationale de véhicules.

Les nouveaux administrateurs de l’AIA Canada, élus pour trois ans, sont Steve Leal de Fix Auto, Rick Orser de 3M Automotive et Tony Del Vasto de Vast-Auto.


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*