Services à l’abonné
Magazine & e-Bulletin
L'automobile
Article de fond   01-08-2007   by lautoeditor

Quant le catalyseur tombe en panne…

Le catalyseur est l'une des composantes essentielles du système antipollution du véhicule. Il permet d'éliminer une grande part des rejets nocifs du moteur, en les transformant en eau et en gaz inoffensifs. S'il flanche, on doit le remplacer dans les meilleurs délais.


Comment fonctionne le catalyseur

Le convertisseur catalytique est une pièce sophistiquée qui met à profit la chimie des matériaux. Il est composé d’un ou plusieurs blocs poreux en céramique sur lesquels on a déposé une pellicule microscopique de métaux précieux qui interceptent les gaz d’échappement et les décomposent. Grâce à cette réaction à très haute température, ce qui sort du tuyau d’échappement est beaucoup moins dommageable pour l’environnement. Ces blocs de céramique sont maintenus dans un boîtier scellé et protégé par un revêtement isolant.

Une pièce très fiable

Un catalyseur ne comprend aucune pièce mobile pouvant s’user ou s’endommager. En principe, le catalyseur dure toute la vie du véhicule, ce qui en fait l’une des pièces les plus durables de tout le système. Cela dit, il arrive que l’on soit obligé de le remplacer. C’est, à moins d’un bris causé par un choc, le signe d’un problème du système moteur qu’il faut corriger si l’on veut éviter que le convertisseur ne fasse à nouveau défaut à plus ou moins brève échéance.

Cause des pannes

Si le catalyseur a besoin d’être remplacé, l’une des situations suivantes en est probablement la cause.

Moteur mal réglé ou pas au point

De nombreux bris de convertisseurs catalytiques sont dus à un moteur qui n’est pas au point. Un problème fréquent est un mélange air-essence incorrect, ou des bougies encrassées, des fils détériorés ou la désynchronisation du système d’allumage qui empêchent la combustion complète de l’essence dans le cylindre. Dans ce cas, l’essence peut alors s’infiltrer dans le système d’échappement et s’enflammer au contact du catalyseur. Ceci entraîne la surchauffe de la pièce et peut faire fondre la céramique catalytique.

Essence dans le système d’échappement

D’autres problèmes peuvent aussi entraîner la présence d’essence dans la ligne d’échappement. Mentionnons par exemple des injecteurs défectueux ou une soupape d’arrêt fonctionnant mal. Une panne du détecteur d’oxygène peut aussi affecter le mélange air/essence, qui peut être trop riche ou trop pauvre. S’il est trop riche, le catalyseur peut fondre, alors que dans le cas contraire, il sera incapable de convertir les hydrocarbures en éléments inoffensifs.

Huile ou antigel dans le système d’échappement

La présence d’huile ou d’antigel dans le système d’échappement est également très nocive pour le catalyseur.En brûlant, ces produits créent une lourde suie qui recouvre la céramique catalytique et en bloque les passages d’air. Ceci empêche le catalyseur de fonctionner normalement, restreint le flot de l’échappement et augmente la pression en aval du catalyseur.

La chaleur et les gaz d’échappement peuvent ainsi refouler dans le moteur. Il en résulte une diminution de l’efficacité du prochain cycle de combustion par conséquent, une perte de puissance et la surchauffe des composantes moteur. Les causes possibles de cette situation sont l’usure des anneaux de pistons, le bris des sièges de soupapes ou des joints de même qu’une voilure des composantes du moteur.

Dommages routiers ou support brisé

L’intérieur d’un catalyseur est fait d’un matériau léger, mince et très fragile. Une nappe épaisse l’isole et la protège contre les impacts. Cependant, le choc de pierres ou de débris projetés contre le convertisseur, les nids de poule ou la circulation hors route, ou encore la rupture d’un support peuvent tous causer la fracture du convertisseur. Une fois la céramique catalytique endommagée, les morceaux brisés s’entrechoquent et se fracassent. Le flot de l’échappement est interrompu, ce qui entraîne une hausse de la pression en aval causant une perte de puissance et une augmentation de la chaleur.

COMMENT DÉTECTER LES PANNES

Fonte du convertisseur / Dépôts de carbone

Le convertisseur chauffe tellement que sa température excède la résistance de la céramique catalytique puis elle commence à fondre. À une température excessive, la céramique est rouge puis conservera une décoloration lors de son refroidissement.

Fracture

Recherchez des traces de chocs ou d’impacts à la surface du catalyseur, puis les signes de surchauffement cités précédemment.

AVERTISSEMENT

N’oubliez pas que le remplacement du catalyseur n’élimine pas les causes de défaillance. Un problème qui persiste pourra entraîner à plus ou moins court terme le bris du nouveau catalyseur.

(source : Lapointe Système inc.)

Les problèmes typiques d’un convertisseur catalytique fini:

*L’enlèvement ou l’altération d’un catalyseur en bonne condition est passible d’amende.


Imprimer cette page



connexes


1 commentaire » for Quant le catalyseur tombe en panne…
  1. Jocelyn Roy says:

    Je voudrais envoir un renseignent…Je possède un Equinox Chevrolet 2010. J’ais reçu une lettre pour un rappelle concernant dommages de la surface du convertisseur catalytique. Mon Check engine toujours allumer. Aussi la caméra s’allume pas pour voir arrière. Lumière entretient des pneus reste allumer. Air Bags s’allumer qui indique un X. Changement d’huile fréquents.Et un garagiste ma dit que SEAL CRANK ARRIERE a besoin d’être vérifier..Est-que Seal Crack a un rapport avec convertisseur Catalytique du moteur etc.Les portes rouilles…J’ais payer 39 milles cette voiture en 2010.Une qurantie de 5 ans.L’auto a 129,000 miles kilomètre…Est possible de me aider…Si il a des rappelle concernants ses défauts…J’ais l’impression une énorme dépenses d’argent,va me couter cher.Merci de réponse ..

Commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*